•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pas de restrictions supplémentaires pour l'instant pour les gyms en Ontario

Une éclosion dans un centre de spinning à Hamilton a mené à au moins 85 cas de COVID-19.

Un homme s'entraîne sur un vélo stationnaire.

L'Ontario n'a toujours pas décidé si d'autres restrictions seraient imposées aux gyms.

Photo : iStockphoto

Deux semaines après que la médecin hygiéniste adjointe de la province eut évoqué la possibilité de contraintes additionnelles pour les gyms dans la foulée d'une méga-éclosion dans un centre de cardiovélo (spinning en anglais), la santé publique n'a toujours pas pris de décision.

Les détails et l'application [de possibles nouvelles consignes pour les gyms] sont toujours en cours d'évaluation, indique le ministère de la Santé.

Le Ministère n'a pas fixé d'échéancier quant à l'annonce d'une décision.

Le porte-parole gouvernemental Christian Hasse précise que les bureaux locaux de santé publique peuvent mettre en place des restrictions supplémentaires pour les gyms sur leur territoire, s'ils le désirent.

À l'heure actuelle, les salles d'entraînement sont fermées dans les zones chaudes de Toronto, d'Ottawa, de Peel et de York, mais elles demeurent ouvertes ailleurs dans la province.

Une éclosion au début du mois au centre de cardiovélo Spinco à Hamilton a mené à au moins 85 cas de coronavirus, que ce soit chez des clients, des employés ou des amis et des proches des cas initiaux.

La façade de la salle d'entraînement Spinco.

L'éclosion à la salle d'entraînement Spinco à Hamilton est la plus importante de la ville.

Photo : CBC/Dan Taekema

Dans la foulée de cette éclosion, la Dre Barbara Yaffe, médecin hygiéniste adjointe de l'Ontario, avait affirmé le 14 octobre qu'elle avait demandé au groupe d'experts provinciaux de la santé publique d'évaluer la possibilité de renforcer les directives pour les gyms.

À l'époque, elle avait souligné que les centres d'entraînement étaient des lieux clos où se réunissent plusieurs personnes sans toujours porter un masque, ce qui peut accroître le risque de transmission.

Au Spinco de Hamilton, par exemple, les clients étaient tenus de porter un masque lors de leurs déplacements à l'intérieur du centre, mais pas une fois que le cours de cardiovélo était commencé, ce qui était conforme aux règles provinciales.

Hamilton a déjà resserré les règles

Le 19 octobre, la santé publique de Hamilton avait imposé des directives additionnelles pour les gyms sur son territoire, y compris :

  • le port du masque en tout temps;
  • une distance minimale de 3 mètres entre chaque individu lorsque les clients font de l'exercice;
  • une limite de 10 personnes par classe en incluant l'instructeur.

Nous sommes en faveur d'une évaluation provinciale et d'une révision des directives pour les gyms selon les données disponibles et nous espérons voir ces recommandations dès que l'examen sera achevé, indique la porte-parole du bureau de santé publique de Hamilton, Jacqueline Durlov.

Avec des renseignements fournis par Colin Côté-Paulette

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !