•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Avec 170 nouveaux cas, la situation reste préoccupante au Manitoba

L’infirmière en chef de Soins communs Manitoba, Lanette Siragusa et le médecin hygiéniste en chef, Brent Roussin, en conférence de presse.

L’infirmière en chef de Soins communs Manitoba, Lanette Siragusa et le médecin hygiéniste en chef, Brent Roussin.

Photo : Radio-Canada / Gary Solilak

Alors que le Manitoba enregistre 170 nouveaux cas de COVID-19 et que le taux de positivité sur cinq jours reste élevé, à 7,3 %, la province déplore trois morts supplémentaires et place la Première Nation de Cross Lake en code rouge.

Deux octogénaires, soit un homme qui a contracté la COVID-19 à l’Hôpital général Victoria et une femme qui l’a contractée à Misericordia Place, font partie des personnes décédées. L’homme était de Winnipeg, et la femme, de la région sanitaire d’Entre-les-Lacs et de l’Est. Un autre homme de la même région, âgé d'une quarantaine d'années, est mort, ce qui porte le nombre total de décès en raison de la maladie à 61 au Manitoba.

Parmi les 170 nouveaux cas annoncés mercredi, 117 sont à Winnipeg.

Répartition des nouveaux cas de COVID-19 par région sanitaire :

  • Winnipeg : 117

  • Prairie Mountain : 3

  • Santé Sud : 18

  • Entre-les-Lacs et de l’Est : 26

  • Nord : 26

Arrêtez de fréquenter des personnes hors du foyer!

En conférence de presse, le Dr Roussin a une nouvelle fois exhorté les Manitobains à limiter leurs contacts aux personnes vivant dans leur foyer. Il faut arrêter de fréquenter des personnes qui sont hors de notre foyer, et dès maintenant, a-t-il déclaré.

Il a répété l’exemple qu’il avait déjà donné lundi pour aider le public à juger s’il a vu trop de monde : Si vous n’êtes pas en mesure d’énumérer les gens que vous avez fréquentés au cours de la semaine dernière, c’est que vous avez vu trop de monde.

Ces déclarations interviennent un peu plus de deux semaines après l’Action de grâce, pour laquelle les autorités sanitaires avaient demandé à la population de limiter les soupers en famille. Sept cas ont été déclarés comme découlant tous d’un repas de famille, a mentionné le Dr Roussin à titre d'exemple.

Il est très très clair que nous n’allons pas dans la bonne direction, a-t-il ajouté, évoquant que des personnes lui ont dit qu'elles avaient l'intention de faire des fêtes pour Halloween.

Personne ne devrait être en train de préparer des fêtes d’Halloween à l'intérieur.

Brent Roussin, médecin hygiéniste en chef du Manitoba

D’autres cas ont aussi été liés à des personnes s'étant rendues ailleurs dans la province pour rendre visite à des membres de leur famille et qui ont fini par en rapporter le virus, a-t-il ajouté.

Hospitalisations en hausse et opérations repoussées à l’Hôpital Saint-Boniface

Façade extérieure de l'hôpital, avec l'enseigne indiquant : Hôpital St-Boniface Hospital.

L'Hôpital Saint-Boniface, aux prises avec une éclosion de COVID-19, a dû fermer trois unités.

Photo : Radio-Canada / Trevor Brine

Les hospitalisations liées à la COVID-19 sont encore en hausse mercredi. La province signale que 89 personnes sont hospitalisées, comparativement à 83 mardi, et que 19 sont aux soins intensifs.

Voici les faits saillants :

  • Nombre de cas actifs aujourd’hui : 2334

  • Personnes guéries à ce jour : 2306

  • Personnes à l’hôpital : 89, dont 19 aux soins intensifs

  • Nombre de décès attribuables à la COVID-19 : 61

Le taux d'occupation des lits en soins intensifs est de 92 %, en hausse depuis lundi, a expliqué l’infirmière en chef de Soins communs Manitoba, Lanette Siragusa.

De plus, 43 opérations chirurgicales ont été repoussées, la plupart à l’Hôpital Saint-Boniface, a-t-elle précisé. Certaines l’ont été en raison du fait que des membres du personnel de santé sont en quarantaine, tandis que d’autres l’ont été parce que des changements ont dû être apportés pour protéger d’autres membres du personnel, a expliqué l’infirmière en chef.

L'Hôpital Saint-Boniface est en proie à une éclosion qui touche maintenant trois unités et concerne 33 personnes, soit 23 patients et 10 membres du personnel de santé.

Une Première Nation en code rouge

La province indique par ailleurs que la Première Nation de Cross Lake est maintenant en code rouge du système d’intervention en cas de pandémie de la province.

Plusieurs personnes de la communauté ont reçu des résultats positifs au test de dépistage. Le chef de la Première Nation et le conseil indiquent que les rassemblements publics sont interdits et que la population doit être confinée chez elle.

Les travailleurs essentiels peuvent se rendre au travail. Les masques sont obligatoires à l’extérieur de la maison.

Une personne parle au conducteur d'une voiture dans une file.

Depuis le début de la pandémie, 248 077 tests de dépistage ont été effectués, dont 3437 mardi.

Photo : Radio-Canada / Lyzaville Sale

Taux de positivité en légère baisse

Le taux de positivité au Manitoba a légèrement diminué, à 7,3 % mercredi, contre 7,5 % lundi.

Depuis le début du mois de février, 248 077 tests de dépistage ont été effectués, dont 3437 mardi.

Le nombre total de cas au Manitoba est de 4701.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !