•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Marche antiraciste de Red Deer : la GRC dépose une nouvelle accusation

Plusieurs hommes et femmes se lancent des insultes devant deux policiers impassibles.

Une vidéo publiée sur les médias sociaux montrait des affrontements verbaux entre manifestants anti-racisme et contre-manifestants lors du rassemblement.

Photo : Pat King

Radio-Canada

L’enquête de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) sur des affrontements lors d’un rassemblement antiraciste a conduit à une nouvelle accusation contre un homme de Penhold de 42 ans.

C'est la deuxième accusation déposée contre le quadragénaire, cependant la GRC refuse de donner des détails sur les circonstances des agressions et l’état de santé des victimes.

Comme cette affaire est maintenant devant les tribunaux, aucune information supplémentaire ne peut être fournie sur la nature de cette agression, a dit la caporale Deanna Fontaine.

Le suspect doit comparaître devant la Cour provinciale de Red Deer le 17 novembre.

Par ailleurs, la semaine dernière la GRC a déposé une accusation d’agression armée contre une activiste de Calgary qui lutte contre le racisme. Elle a réagi en disant que cette agression était une blague et qu’elle compte se défendre en cour.

Sa comparution devant la Cour provinciale de Red Deer aura lieu le 10 novembre.

L'enquête est maintenant terminée et aucune autre accusation ne devrait être déposée, selon le communiqué de la GRC.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.