•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le plus haut fonctionnaire du pays veut témoigner sur l'affaire UNIS

Portrait de Ian Shugart.

Ian Shugart, greffier du Conseil privé, a déjà affirmé que rien n'indique que le premier ministre avait des contacts préalables avec l'organisme UNIS avant l'octroi du contrat.

Photo : La Presse canadienne / Justin Tang

La Presse canadienne

Le greffier du Conseil privé a offert de témoigner sur l’expurgation controversée de quelque 5000 pages de documents que le gouvernement a publiés sur l’affaire UNIS.

Ian Shugart a fait cette proposition dans une lettre adressée au Comité des finances de la Chambre des communes.

Les travaux du comité sont bloqués depuis plusieurs semaines à cause d’une motion conservatrice qui affirme que ces expurgations constituent une violation des privilèges des membres du comité en tant que députés.

Les membres libéraux du comité ont fait de l’obstruction systématique à la motion, soutenant que les fonctionnaires devraient avoir la possibilité d’expliquer pourquoi ils ont occulté certaines parties des documents.

M. Shugart a affirmé que ses collègues et lui seraient heureux de comparaître devant le comité pour expliquer leurs décisions.

Le comité avait exigé que les documents soient remis intégralement et que le conseiller juridique du comité décide si certains éléments devaient être masqués pour préserver la vie privée des personnes concernées ou les secrets du Cabinet.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !