•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un premier contrat avec les Capitals de Washington pour le gatinois Hendrix Lapierre

L'attaquant de Gatineau a été sélectionné au 22e rang du dernier repêchage de la LNH.

Hendrix Lapierre sur la glace.

Hendrix Lapierre sur la glace du Centre Georges-Vézina

Photo : Radio-Canada / Rémi Tremblay

Le joueur de hockey gatinois Hendrix Lapierre se rapproche encore un peu plus de son rêve de jouer dans la Ligue nationale de hockey (LNH). L’attaquant de 18 ans a signé son premier contrat avec les Capitals de Washington, l’équipe qui l’a repêché il y a quelques semaines à peine, au 22e rang de la séance de sélection de la Ligue.

Lapierre, qui s’aligne actuellement avec les Saguenéens de Chicoutimi, a paraphé un contrat d’entrée d’une valeur annuelle de 925 000 $US, le salaire maximal permis par la convention collective des joueurs. 

Longtemps considéré comme l'un des dix meilleurs espoirs de cette cuvée 2020, l'ancien joueur de l’Intrépide de Gatineau a glissé au repêchage après avoir été limité à 19 rencontres en raison d'une blessure cervicale. Il avait alors amassé deux buts et 15 aides.

En quatre matchs avec les Saguenéens de Chicoutimi, cette saison, le Gatinois a récolté trois buts et cinq passes.

Après avoir été repêché dans la LNH, au début octobre, Lapierre avait mentionné être très heureux. J'avais une affiche d'Alex Ovechkin sur mon mur quand j'étais jeune et son chandail est le premier que j'ai reçu en cadeau. Cette équipe a toujours eu une place spéciale dans mon cœur et je suis très heureux de faire partie de l'organisation , avait mentionné le jeune homme, qui compare souvent son jeu à celui de Evgeny Kuznetsov.

Le jeune homme du secteur d’Aylmer a actuellement congé de match en raison de la suspension des activités de la Ligue de hockey junior majeur du Québec jusqu'au 28 octobre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !