•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trois élèves infectés par la COVID-19 dépistés à l'école de l'Estran à Rimouski

Des élèves tentent de garder une distance de deux mètres entre eux en marchant à la queue leu leu vers l'école.

Des élèves de l'école de l'Estran, lors de la rentrée scolaire de juin dernier (archives).

Photo : Radio-Canada / Jean-Luc Blanchet

Radio-Canada

La santé publique a confirmé que trois élèves de l'école de l'Estran, à Rimouski, ont reçu un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19.

Un groupe-classe de 23 élèves est en isolement jusqu'au 9 novembre. On ignore si les trois enfants qui ont reçu un résultat positif de COVID-19 font partie de la même classe.

Une lettre envoyée aux parents mardi soir indique que la Direction de la santé publique a commencé son évaluation de la situation.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent y écrit que la santé publique observe divers éléments tels que la présence du cas dans la classe durant sa période contagieuse, présence au service de garde ou dans l’autobus, participation à des activités parascolaires, fratrie d’âge scolaire vivant avec le cas et sa vie sociale en dehors de l’école.

L'observation de ces points doit permettre d'identifier les personnes qui ont eu un ou des contacts significatifs avec les cas positifs. Un isolement préventif est requis pour les personnes identifiées.

Des élèves se tiennent en cercle et sautent dans les airs.

Le risque d'infection est faible pour les familles qui ne recevront pas d'appel de la part de la santé publique. Leur enfant peut alors continuer de fréquenter l'école (archives).

Photo : Radio-Canada / Jean-Luc Blanchet

Le CISSS indique aussi que les individus qui devront s'isoler pourraient appartenir au même groupe-classe que les cas identifiés ou être membres d'un autre groupe-classe.

La lettre mentionne également que la santé publique identifie ceux pour qui un test de dépistage est recommandé et planifie le rendez-vous, le cas échéant.

Les recommandations en matière de santé publique et de mesures à prendre peuvent donc varier, selon les individus.

Le CISSS rappelle que si une famille n'est pas contactée par la santé publique, c'est que le risque d’infection de votre enfant est considéré comme faible et il peut continuer de fréquenter l’école.

On demande aux familles des enfants qui fréquentent l'école de l'Estran de surveiller l'apparition de symptômes de la COVID-19 chez eux ou chez leurs enfants d'ici au 6 novembre.

Avec des informations de Denis Leduc

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !