•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La diversité sera représentée à la prochaine Assemblée législative à Regina

Betty Nippi-Albright debout en train de répondre à un journaliste.

Betty Nippi-Albright, candidate du NPD dans Saskatoon Centre, est la première personne issue du milieu autochtone qui représentera sa circonscription à l'Assemblée législative de la Saskatchewan.

Photo :  CBC / CBC News

Radio-Canada

Des élus issus de la diversité, notamment des Autochtones et des femmes, seront représentés à la future Assemblée législative de la Saskatchewan.

Pour l’instant, trois candidats autochtones du NPD sont élus ou vont l’être au lendemain du scrutin provincial. Parmi eux se trouve Buckley Belanger, candidat de l'Athabasca, et Doyle Vermette, candidat de Cumberland, qui ont déjà gagné.

La candidate de Saskatoon Centre, Betty Nippi-Albright, créditée de 56,1 % des suffrages devrait l'emporter, selon les prévisions de CBC. Une autre candidate du NPD issu du milieu autochtone, Ashlee Hicks, se bat dans Saskatoon Riversdale où les résultats étaient trop serrés pour être annoncés le soir de l'élection.

Je suis tellement heureuse que ce soit la première fois qu'un candidat issu du milieu autochtone représente Saskatoon Centre, s’est réjouie la nouvelle élue Nippi-Albright

Je pense que c'est une très grande victoire pour la communauté autochtone, dit-elle, car il y a une importante population autochtone à Saskatoon Centre.

Il est important que les filles, les jeunes mères et les grands-mères autochtones voient quelqu'un qui leur ressemble.

Betty Nippi-Albright, candidate autochtone NPD, Saskatoon Centre

Selon le défenseur des questions autochtones, Jaris Swidrovich, les néo-démocrates montrent la voie en matière de diversité parmi les deux principaux partis.

J'aimerais voir plus de représentation des Premières Nations, des Métis et des Inuit dans tous les partis, notamment au sein du Parti saskatchewanais, a souhaité M. Swidrovich.

Femmes et minorités visibles

Les femmes devraient aussi occuper plusieurs sièges à l'Assemblée législative, même si leur nombre sera en dessous de ce qu’il était dans le corps législatif sortant. On en compte neuf alors qu’elles étaient seize lors de la dissolution.

Le caucus néo-démocrate comptera dans ses rangs six femmes.

Outre la candidate autochtone de Saskatoon Centre Betty Nippi-Albright, sa collègue Meara Conway a remporté le siège de Regina Elphinstone-Centre. Nicole Sarauer (Regina Douglas Park), Carla Beck (Regina Lakeview), Vicki Mowat (Saskatoon Fairview) et Erika Ritchie (Saskatoon Nutana) devraient toutes remporter leur siège à l'issue du comptage final incluant le vote par correspondance.

Du côté du Parti saskatchewanais, trois candidates ont été élues lundi soir : Lori Carr (Estevan), Bronwyn Eyre (Saskatoon Stonebridge-Dakota) et Donna Harpauer (Humboldt-Watrous). Deux autres sont dans des courses trop serrées puisque des bulletins de vote par correspondance doivent encore être comptés. Il s’agit de Christiane Guérette (Saskatoon Eastview) et Tina Beaudry-Mellor (Regina University).

Un candidat issu d'une minorité visible devrait l'emporter pour le Parti saskatchewanais dans Regina Nord-Est. Il s'agit de Gary Grewal qui devance le candidat néo-démocrate Yens Pedersen de 615 voix.

Une autre circonscription qui élira sans surprise, une minorité visible, est celle de Regina Pasqua. Cette course est serrée entre le candidat néo-démocrate, Bhajan Brar et son opposant du Parti saskatchewanais, Muhammad Fiaz. Pour l’instant, 576 voix séparent les deux candidats.

Les premiers résultats de l'élection provinciale donnent 63 % des suffrages à Scott Moe et au moins 44 des 61 sièges que compte l’Assemblée législative alors que le décompte des votes postaux n’est pas encore terminé.

Avec les informations de Jennifer Francis

Élections Saskatchewan 2020

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !