•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des films sélectionnés à Cannes au programme du festival en ligne Cinemania

Deux jeunes sont sur une moto, cheveux au vent, sur une route de campagne.

Les acteurs Benjamin Voisin (à gauche) et Félix Lefebvre (à droite) dans le film « Été 85 ».

Photo : Gracieuseté de Mandarin Films

Radio-Canada

Alors que les personnes vivant en zone rouge au Québec ont appris lundi qu’elles devront se priver de visites au cinéma encore pour quatre semaines, le 26e festival Cinemania propose une riche programmation de plus de 90 films francophones, dont certains sélectionnés à Cannes.

Le festival se tiendra en mode virtuel du 4 au 22 novembre, pour toutes les personnes résidant au Canada.

Les films qui y sont proposés proviennent d’une dizaine de pays. On y verra La daronne, film français réalisé par Jean-Paul Salomé et mettant en vedette une Isabelle Huppert en trafiquante de cannabis déjantée. Sa sortie en septembre a fait grand bruit en France.

Les cinéphiles pourront aussi découvrir Été 85, de François Ozon, et Seize printemps, premier long métrage de la jeune réalisatrice – 20 ans seulement – Suzanne Lindon. Les deux films français figurent parmi la sélection officielle 2020 du Festival de Cannes, à défaut d’avoir pu être présentés en bonne et due forme sur la Croisette au mois de mai.

Flashwood, le premier film du jeune acteur et réalisateur québécois Jean-Carl Boucher, figure également à la programmation. À noter aussi la possibilité de voir Le prince oublié, qui met en vedette Omar Sy, et le film Miss, qui porte sur l’identité transgenre.

En primeur, le festival présentera les deux premiers épisodes de la quatrième saison de 10 pour cent, nom original de la populaire série française intitulée Appelez mon agent au Québec.

Hommage à Louis Bélanger

La nuit des rois, du cinéaste ivoirien Philippe Lacôte, lancera cette année le festival, lors d'une séance de préouverture le 4 novembre prochain. Le film a été présenté en première mondiale à Venise, puis au Festival international du film de Toronto. Il s’agit d’une coproduction de la Côte d’Ivoire, du Canada, du Sénégal et de la France.

Par ailleurs, le cinéaste québécois Louis Bélanger sera l’invité d’honneur de ce 26e festival. On présentera une rétrospective du travail du réalisateur, à qui l’on doit entre autres Post mortem (1999), Gaz Bar Blues (2003) et Les mauvaises herbes (2016). Une classe de maître en sa compagnie sera également offerte.

Le festival Cinemania offre deux formules pour accéder à sa programmation : soit des billets à 8 $ par visionnement ou un passeport tout inclus à 65 $. On peut se procurer ces accès sur le site web de l'événement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !