•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Diminution des services à l'hôpital de Chicoutimi

Une ambulance quitte l'hôpital de Chicoutimi.

Une ambulance quitte l'hôpital de Chicoutimi.

Photo : Radio-Canada / Lynda Paradis

Radio-Canada

L’hôpital de Chicoutimi restructure temporairement des services ambulatoires pour se concentrer sur les services jugés essentiels et urgents.

Dans un communiqué le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Saguenay–Lac-Saint-Jean (CIUSSS) explique que cette décision a été prise en raison de l’augmentation des cas de COVID-19 au sein de son personnel et du nombre élevé de retraits préventifs chez le personnel.

La diminution des services ambulatoires permettra notamment de libérer de la main-d’œuvre, principalement infirmière, afin de venir combler des besoins dans les secteurs fragilisés , peut-on y lire.

Au service du centre des naissances et de la pédiatrie, seuls les rendez-vous jugés urgents et essentiels sont maintenus jusqu'au 6 novembre prochain. Les suivis en cours se poursuivent, mais aucun nouveau suivi ne s'ajoute d’ici le 6 novembre.

Le CIUSSS demande aux patients qui n'ont pas été contactés de se présenter à leur rendez-vous.

En hémato-oncologie, tous les rendez-vous sont maintenus.

En radiologie (IRM, TACO, échographie, etc.), les rendez-vous sont maintenus, et ce, pour la durée de l’éclosion en cours. Les prélèvements et les chirurgies sont également maintenus.

Pour tous les rendez-vous en clinique externe, incluant l'ergothérapie, la physiothérapie, l'orthophonie, l'audiologie, la nutrition, l'inhalothérapie et la psychiatrie, seuls les rendez-vous jugés urgents et essentiels sont maintenus jusqu’au 6 novembre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !