•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La priorité de Scott Moe : relancer l'économie d'une Saskatchewan plus autonome

Le chef du Parti saskatchewanais, Scott Moe et sa femme Krista arrivent au rassemblement du parti à l'hôtel Sheraton de Saskatoon.

Bien que le résultat officiel des élections ne soit pas encore connu en Saskatchewan, Scott Moe et le Parti saskatchewanais ont obtenu une forte majorité lors du scrutin du 26 octobre.

Photo : La Presse canadienne / Liam Richards

Au lendemain de sa victoire écrasante contre ses rivaux néo-démocrates, le premier ministre de la Saskatchewan, Scott Moe, a tenu une conférence de presse dans laquelle il a répété que sa formation pourra assurer la reprise économique tout en renforçant l'autonomie de la province.

Je vais bientôt rencontrer notre nouveau cabinet et nous allons nous mettre au travail pour développer notre discours du Trône et la session législative de cet automne. Nos priorités sont les mêmes que pendant la campagne : la reprise économique et rendre la vie plus abordable pour les Saskatchewanais, a souligné Scott Moe.

Il a également abordé l’augmentation du nombre de cas de COVID-19 en Saskatchewan, en soulignant qu’il est possible de maîtriser la situation avec les directives sanitaires actuelles.

Scott Moe a cependant affirmé que plusieurs éclosions dans la province concernent des individus qui n’ont pas respecté les restrictions sanitaires ou qui ont « poussé les mesures le plus loin possible ».

Je crois que c’est le moment pour tous de réévaluer nos gestes quotidiens, comment nous nous comportons, si nous portons un masque et si nous nous lavons les mains, a-t-il indiqué.

Scott Moe a également été questionné sur son discours de victoire prononcé lundi, dans lequel il a affirmé être en faveur d’une « Saskatchewan forte et indépendante ». Il a tenu à préciser qu’il n’est pas en faveur de l’indépendance politique de la province, mais qu’il veut augmenter son autonomie, notamment face au gouvernement fédéral.

Nous allons examiner de près les manières de renforcer notre indépendance, renforcer notre économie et renforcer la capacité de la Saskatchewan de prendre soin d’elle-même, a souligné Scott Moe.

Le premier ministre a aussi affirmé lors de la période de questions qu’il va entrer en contact avec la famille Balog dont la mère est morte en 1997 dans un accident de la route l’impliquant, pour présenter ses excuses, sans toutefois spécifier à quel moment.

Lundi, le Parti saskatchewanais a remporté un quatrième mandat majoritaire consécutif grâce à un appui de près de 63 % des Saskatchewanais. Il s’agit également de la première fois que Scott Moe est élu au poste de premier ministre de la province, puisqu’il a succédé à Brad Wall en janvier 2018.

Avec les informations de Rémi Authier

Élections Saskatchewan 2020

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !