•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une troisième position prometteuse pour le Parti Buffalo en Saskatchewan

Wade Sira dans un parc.

Le chef intérimaire du Parti Buffalo, Wade Sira, se réjouit du résultat obtenu par sa formation politique.

Photo : Radio-Canada / Don Sommers/CBC

Bien qu’il soit le nouveau venu sur la scène politique saskatchewanaise, le Parti Buffalo a devancé le Parti vert lors du scrutin du 26 octobre. La formation anciennement connue sous le nom de Wexit Saskatchewan a réalisé l’exploit même si elle n'a présenté que 17 candidats, contre 60 pour les verts.

Le parti a obtenu 2,9 % des voix, tandis que le Parti vert a accumulé 2,4 % du total des votes.

C’est une excellente nouvelle pour notre parti, qui a été créé il y a seulement 3 mois. Nous allons continuer sur cet élan pour les élections de 2024, a souligné le chef intérimaire du Parti Buffalo, Wade Sira.

Il est arrivé au troisième rang dans la circonscription de Martensville-Warman, qui a été remportée par Terry Jenson, du Parti saskatchewanais.

Je vais demeurer le chef du parti en attendant notre premier congrès, qui n’a pas pu avoir lieu en raison de la COVID-19, a affirmé Wade Sira. Il n’a pas confirmé s’il compte se présenter dans la prochaine course à la chefferie du parti.

Malgré le fait que le parti n’a pas réussi à faire élire un député lundi, il s’est classé deuxième dans les circonscriptions de Cannington, de Cypress Hills, d'Estevan et de Kindersley.

À la lumière de ces résultats électoraux, le politologue Greg Poelzer croit que le principal opposant du Parti Buffalo pour les prochaines élections sera le Parti saskatchewanais, puisque les deux formations politiques tentent de convaincre le même électorat.

Le Parti Buffalo ne va jamais convaincre l’électorat du NPD, mais il peut aller chercher beaucoup de voix du Parti saskatchewanais. Ce sont ses seuls adversaires, dit-il.

Greg Poelzer souligne également que le Parti Buffalo pourrait faire des gains électoraux si jamais une élection partielle avait lieu, notamment dans une région rurale telle qu'Estevan.

La chef des verts défaite

Tout comme le Parti Buffalo, le Parti vert de la Saskatchewan n’a pas réussi à obtenir de siège à l’Assemblée législative.

La chef Naomi Hunter a perdu contre la néo-démocrate Meara Conway, qui a obtenu près de 59 % des voix dans la circonscription de Regina Elphinstone-Centre.

En ce moment, je vois que nous avons amélioré nos résultats dans certaines circonscriptions de la province. Je vois ça comme une victoire et j’espère que les médias vont commencer à nous prendre au sérieux, a affirmé Naomi Hunter.

Les verts sont passés de 1,84 % des voix lors des élections de 2016 à 2,4 % lors du scrutin de lundi. Ils ont terminé au quatrième rang derrière le Parti saskatchewanais, le Nouveau Parti démocratique et le Parti Buffalo.

Naomi Hunter a également souligné que la participation des verts au débat des chefs aiderait à faire connaître la formation politique auprès de la population saskatchewanaise.

Les libéraux ont participé à ce débat à deux reprises alors qu’ils n’avaient pas de député. La province devrait voir qu’il y a une troisième option qui s’offre à eux, a-t-elle dit.

Malgré sa défaite dans sa circonscription, Naomi Hunter a affirmé qu’elle restera la chef du Parti vert de la Saskatchewan.

Le chef intérimaire du Parti libéral de la Saskatchewan, Robert Rudachyk, et le chef du Parti progressiste-conservateur de la Saskatchewan, Ken Grey, ont aussi été défaits dans leurs circonscriptions.

Le résultat officiel des élections de 2020 en Saskatchewan devra se faire attendre jusqu’au 7 novembre en raison de la popularité du vote par correspondance. Le comptage de ces bulletins commencera le 28 octobre, mais tous les bulletins reçus par la poste avant le 5 novembre seront acceptés.

Avec les informations de Theresa Kliem et Étienne Ravary-Ouellet

Élections Saskatchewan 2020

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !