•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Madeleine Meilleur à la tête du Muséoparc Vanier

L’ancienne ministre ontarienne des Affaires francophones, Madeleine Meilleur, en entrevue avec Radio-Canada sur la rue Sparks, à Ottawa.

L’ancienne ministre ontarienne Madeleine Meilleur assurera la direction générale par intérim du Muséoparc Vanier pour les prochains mois.

Photo : Radio-Canada

L’ancienne ministre provinciale en Ontario Madeleine Meilleur devient la directrice générale par intérim du Muséoparc Vanier, a annoncé l’établissement.

Celle qui était conseillère municipale à la Ville d’Ottawa lors de la création du Muséoparc prend la place de son ancien directeur général, Jean Malavoy, un grand nom que la francophonie ontarienne a perdu au début du mois.

L’ancienne députée d’Ottawa-Vanier prendra les rênes de l’organisme francophone pour une durée de trois à six mois, jusqu’à ce qu’un nouveau candidat soit recruté.

Mme Meilleur est entrée en poste la semaine dernière dans un contexte difficile pour le Muséoparc, dont la cabane à sucre a été détruite dans un incendie criminel en août.

En entrevue, la nouvelle dirigeante a dit entrevoir l’avenir de l’organisme avec optimisme. On a un gros projet de reconstruction de la cabane à sucre. On voulait que ce soit terminé non pas pour le Festival des sucres qui s’en vient, mais en 2022.

Autre projet sur la table à dessin, l’espace d’exposition du Muséoparc sera lui aussi rénové.

La pandémie aussi nous cause certains défis, mais aussi on voit ça comme une opportunité de repenser le Muséoparc et de faire avancer ces deux gros projets. Mon objectif personnel, c’est de se rapprocher de la communauté et de faire nos partenariats avec les associations communautaires de Vanier.

Mme Meilleur s’est retirée de la vie publique en 2017, après 25 années en politique municipale et provinciale.

Ces dernières années, celle qui a été Procureure générale de l’Ontario et ministre déléguée aux Affaires francophones s’est tournée vers la coopération internationale.

En tant que conseillère principale en politique à l’Institut sur la gouvernance, elle a travaillé auprès d’organismes et d’acteurs du monde politique en Irak et en Afrique.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !