•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : des organisateurs d’événements inquiets des nouvelles règles en Alberta

Une cérémonie de mariage : les mariés sont au centre, les témoins et la célébrante se tiennent à deux mètres de part et d'autre du couple.

Des agences de planification de mariage, comme Foundry Room à Edmonton, propose déjà des cérémonies minimalistes à la mode COVID-19.

Photo : Gracieuseté

Radio-Canada

À Calgary et Edmonton, les rassemblements intérieurs sont limités à 15 personnes, et ce pour au moins un mois. Une mauvaise nouvelle pour les organisateurs de mariages et autres événements.

L’annonce a été faite lundi par la médecin hygiéniste en chef de l’Alberta, la Dr Deena Hinshaw, après un autre record du nombre de nouveaux cas de coronavirus franchi ce week-end.

Depuis, le téléphone de Lynn Fletcher, organisatrice de mariages, n’arrête pas de sonner et sa boîte courriel déborde de messages. Nous devons gérer plein de personnes vraiment tristes, vraiment contrariées et ça nous inclut aussi, reconnaît-elle, car la pandémie a déjà réduit son activité de 80 %.

Ses clients pour le mois à venir ont deux options : reporter l'événement ou réduire le nombre d’invités. C’est le cas d’un couple qui doit se marier samedi. Ils doivent le déplacer à nouveau ou ils peuvent avoir seulement 10 personnes dans la salle, car il faut prendre en compte le photographe, les serveurs, l’organisateur, rappelle la professionnelle.

La mesure s’applique aux rassemblements privés comme des soupers à la maison, des fêtes ou des réceptions. Les cérémonies religieuses pour un mariage ou pour des funérailles, par exemple, sont toujours autorisées, sans limites quant au nombre d'invités. 

Lynn Fletcher assure qu’elle a organisé une trentaine de mariages ces derniers mois en mettant en place des mesures sanitaires et qu’il n’y a eu aucun problème. Nous prenons beaucoup de précautions, dit-elle. Nous nous sommes vraiment renseignés. Nous avons fait beaucoup recherches et nous avons travaillé avec Services de santé Alberta pour être certains que nos clients se rassemblent de la façon la plus sécuritaire possible.

L’organisatrice d'événements Lesley Plumley est d’accord. Elle a lancé la Alberta Live Event Coalition pour faire du lobbying auprès du gouvernement provincial et démontrer que ce type d’événements peut être organisé en toute sécurité par des professionnels. Il y a une façon de présenter nos compétences et nos connaissances. Il s’agit juste d’être sûrs que nous les présentons aux [bonnes] personnes afin d’être compris, affirme-t-elle. 

La Dr Deena Hinshaw a assuré que cette décision n'était ni punitive ni arbitraire. Selon elle, les rassemblements sont à l’origine d’un tiers des cas liés à des éclosions de COVID-19 au cours des deux dernières semaines. Au début du mois d'octobre, 49 personnes ont été contaminées lors d'un mariage à Calgary.

L’objectif de cette mesure est d'éviter que notre système de santé soit submergé et de protéger nos communautés, a ajouté la Dr Hinshaw. La mesure sera réévaluée dans un mois. 

Avec les informations de Colleen Underwood

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !