•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'accusé plaide coupable du meurtre de Chloé Bellehumeur-Lemay

Chloé Bellehumeur-Lemay

Le corps de Chloé Bellehumeur-Lemay a été retrouvé dans les décombres du resto-bar où elle travaillait comme serveuse depuis quelques semaines.

Photo : Facebook

Radio-Canada

Daniel Arsenault plaide coupable du meurtre au deuxième degré d’une serveuse de St-Gabriel de Brandon, Chloé Bellehumeur-Lemay, commis en juillet 2018.

Selon l’exposé des faits présenté au tribunal du palais de justice de Joliette, Daniel Arsenault, 54 ans, a reconnu s’être rendu au resto-bar où travaillait la jeune femme dans le but d’y commettre un vol.

La victime, Chloé Bellehumeur-Lemay, 22 ans, était seule et procédait à la fermeture du bar, vers 3 h du matin.

Daniel Arsenault a poignardé la jeune femme au cou en tentant de la maîtriser. Il a ensuite fouillé le bar à la recherche d'argent, avant de mettre le feu dans l'espoir de camoufler son crime.

Le revêtement du bâtiment abritant le resto-bar est en partie brûlé.

L'incendie a ravagé le resto-bar 239 à Saint-Gabriel-de-Brandon en juillet 2018

Photo : Radio-Canada

Le meurtrier a écopé de l'emprisonnement à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant 17 ans.

Daniel Arsenault est un voleur multirécidiviste qui a multiplié les séjours derrière les barreaux depuis l'âge adulte.

Chloé Bellehumeur-Lemay était une résidente de Berthierville, une mère de famille monoparentale récemment retournée aux études. Elle n'avait pas de relation avec l'accusé.

Avec les informations de Geneviève Garon

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !