•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trois nouveaux cas de COVID-19 dans le Restigouche, l'Halloween annulée

Des gens en file sur un coin de rue.

Au total, 1135 personnes ont subi un test de dépistage de la COVID-19 à Dalhousie, au Nouveau-Brunswick, dimanche.

Photo : Courtoisie de René Arseneault

Radio-Canada

Le Nouveau-Brunswick signale trois nouveaux cas de COVID-19 mardi, tous dans la région du Restigouche. Deux de ces cas ont été découverts lors de la clinique de dépistage massif à Dalhousie, dimanche.

Les nouveaux cas ont été signalés chez deux personnes de 50 à 59 ans, ainsi qu'une personne âgée de 80 à 89 ans. Toutes ces personnes sont en isolement.

Deux des cas signalés ont été découverts lors du dépistage de masse réalisé dimanche auprès de 1135 personnes à Dalhousie.

Notre dossier : La COVID-19 en Atlantique

Cependant, tous les résultats des tests effectués dimanche à Dalhousie ne sont pas encore connus.

La médecin hygiéniste en chef, Jennifer Russell, encourage la population du Restigouche à limiter leurs contacts au maximum. C'est la seule manière d'arrêter l'éclosion, dit-elle.

On n'est pas sorti du bois. On a encore 500 tests pour lesquels on a pas encore reçu les résultats. La possibilité est là d'avoir d'autres cas.

Jennifer Russell, médecin hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick

Jennifer Russell affirme que les personnes qui étaient présentent à la clinique de dépistage de Dalhousie n'ont pas à s'isoler en raison d'un risque d'exposition. Ils doivent simplement continuer à respecter les consignes en vigueur dans la phase orange.

Pas d’Halloween dans le Restigouche

La médecin hygiéniste en chef confirme ce que plusieurs soupçonnaient déjà : les activités de l’Halloween ne pourront pas avoir lieu dans la région de Campbellton, puisque la zone est toujours en phase orange.

La collecte de bonbons de porte en porte, la distribution de bonbons et les fêtes organisées à l'extérieur de la bulle ne sont pas autorisées.

On encourage les gens de faire quelque chose comme famille, dans la maison. Vous pouvez cacher des bonbons et essayer de les trouver, des choses comme ça. Ce n’est pas que l’Halloween n’existera pas, mais ça va exister d’une autre façon.

Jennifer Russell, médecin hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick
Un enfant et sa mère déguisés pour l'Halloween.

Les activités de l'Halloween seront différentes cette année en raison de la COVID-19.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms/CBC

L'Halloween permise ailleurs au N.-B.

Dans le reste du Nouveau-Brunswick, la population pourra célébrer l'Halloween à condition de respecter les directives sanitaires.

Les consignes du gouvernement provincial pour célébrer l’Halloween en phase jaune sont :

  • si les enfants dont du porte-à-porte pour récolter des friandises, ils devraient éviter les contacts avec les personnes de leur bulle qui sont plus vulnérables, et ce pendant plusieurs jours;
  • les activités informelles auxquelles participe un maximum de 50 personnes sont autorisées à l’intérieur et à l’extérieur, mais les organisateurs doivent dresser une liste des participants;
  • les activités organisées par un commerce ou un organisme sont autorisées, à condition d'avoir un plan opérationnel, de dresser une liste des participants, et de veiller à ce que la distanciation physique et le port du masque soient respectés.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !