•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Disparition de Mary Lisa Smith en 1999 : la police relance l'enquête

Sa disparition le 8 août 1999, à Selkirk au Manitoba, n'est toujours pas résolue.

Photo de Mary Lisa Smith, une femme de la Première Nation de Roseau River au Manitoba, disparue en 1999.

Mary Lisa Smith a été portée disparue par des membres de sa famille après avoir quitté le centre de santé mentale de Selkirk en août 1999.

Photo : Gendarmerie royale du Canada (GRC)

Radio-Canada

Vingt et un ans après la disparition de Mary Lisa Smith à Selkirk, le Service de police des Premières Nations du Manitoba relance l'enquête dans l'espoir d'obtenir de nouvelles pistes pour élucider l'affaire.

La mère de quatre enfants de la Première Nation de Roseau River serait âgée aujourd’hui de 47 ans.

Au moment de sa disparition, le 8 août 1999, elle avait 25 ans, mesurait 1,47 m et pesait entre 40 et 43 kg. Elle avait les cheveux bruns mi-longs, les yeux bruns et portait des lunettes.

Mary Lisa Smith avait également quelques tatouages, rappelle la police. Un tatouage de licorne pouvait être aperçu sur sa main gauche, un tatouage d'une fleur, poinsettia ou orchidée, sur sa main droite et un tatouage d'un cœur sur le haut de son bras droit.

Elle a été portée disparue par des membres de sa famille après avoir quitté le centre de santé mentale de Selkirk. Elle a été vue pour la dernière fois près de l'avenue Manitoba et de la promenade Easton, à Selkirk, une ville située au nord-est de Winnipeg.

La jeune mère de famille souffrait notamment de schizophrénie et avait besoin de médicaments, selon la police, qui croit aussi qu’elle souffrait peut-être encore d'un traumatisme crânien à la suite d’une agression subie en 1995.

Il était rare pour la mère de la Première Nation de Roseau River de ne pas avoir de contact avec sa famille , note pour sa part le Service de police des Premières Nations du Manitoba.

Les premiers jours de l'enquête, la police a reçu des informations qui portaient à croire que la jeune femme pouvait s’être rendue dans la région de Vancouver.

Toute personne ayant des informations sur Mary Lisa Smith est priée de communiquer avec le Service de police des Premières Nations du Manitoba, au 204 856-5370, ou Échec au crime, de manière anonyme, au 1 800 222-TIPS (8477).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !