•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un décès de plus et 39 nouveaux cas de COVID-19 au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Une infirmière portant une visière et un masque effectue un test de dépistage de la COVID-19.

De nombreux tests de dépistage de la COVID-19 sont effectués chaque jour.

Photo : Radio-Canada / Martin Toulgoat

Radio-Canada

Le coronavirus a fait une nouvelle victime au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Il s’agit d'un usager hospitalisé à l'Hôpital de Chicoutimi. La région compte aussi 39 nouvelles personnes atteintes depuis les dernières 24 heures.

Ces cas supplémentaires s’ajoutent aux 47 cas confirmés lundi.

Le nombre de décès liés au virus s’élève maintenant à 35.

Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) précise également que trois cas s’ajoutent à l'éclosion de l'Hôpital de Chicoutimi.

L'Hôpital d'Alma n’échappe pas non plus à la hausse avec 10 cas supplémentaires. Le CHSLD Isidore-Gauthier a également deux cas de plus portant à 61 son nombre total. Ce sont d’ailleurs 36 employés et 25 usagers qui ont reçu un diagnostic positif au virus.

Un autre CHSLD est touché par cette deuxième vague, le CHSLD Jacques-Cartier de l’arrondissement de Chicoutimi. Un résident a obtenu un résultat positif à un test de dépistage de la COVID-19.

Mardi soir, l'école secondaire Charles-Gravel a prévenu les parents qu'un deuxième élève a été diagnostiqué positif au virus. Celui-ci n'apparaît toutefois pas dans ces nouveaux cas.

On compte maintenant 21 personnes hospitalisées, dont quatre aux soins intensifs.

Le bilan du Saguenay-Lac-Saint-Jean franchit désormais le cap des 1000 cas avec 1030 personnes infectées au total depuis le début de la pandémie.

Le CIUSSS dénombre 351 cas actifs.

Au Québec, 963 nouveaux cas sont signalés et 19 décès supplémentaires.

L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !