•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Malgré de nouvelles éclosions, la « courbe diminue un peu » en Estrie

Devanture du Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CHUS).

Le Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CHUS)

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le directeur de la santé publique en Estrie, Alain Poirier, estime que les données des cinq derniers jours sont encourageantes.

La courbe des infections à la COVID-19 a non seulement atteint un plateau, mais la tendance semble légèrement à la baisse.  

Ces données continuent d'indiquer que l'Estrie pourrait échapper aux mesures de confinement plus strictes qui sont en vigueur dans plusieurs régions du Québec. On ne va pas vers le rouge, assure Alain Poirier.

  Le directeur de la santé publique en Estrie croit aussi que ce plateau a été atteint à l'échelle de la province.  

Au Québec, on a arrêté la progression de la deuxième vague.

Alain Poirier, directeur de la santé publique en Estrie

 

Malgré un bilan qui donne espoir, Alain Poirier rappelle l'importance de demeurer vigilant, puisque le virus continue de circuler dans la communauté et de provoquer des éclosions.  

Le directeur de la santé publique rappelle aussi l'importance de s'isoler si on a été en contact étroit ou modéré avec une personne infectée, même après avoir reçu un résultat négatif au test de dépistage.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !