•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les VTT stimulent le tourisme à Corner Brook, selon des entrepreneurs

Deux quads circulent dans une rue achalandée.

Le maire de Corner Brook, Jim Parsons, a fait une tournée en véhicule tout-terrain, lundi, organisée par l’entrepreneur Craig Borden.

Photo : CBC/Colleen Connors

Radio-Canada

Des partisans de la conduite de véhicules tout-terrain (VTT) à Corner Brook affirment que la permission de circuler dans certaines rues stimule les affaires en ville.

La municipalité a permis la conduite de ces véhicules dans certaines rues du centre-ville pour une deuxième année consécutive. Les conducteurs ont ainsi eu accès à des restaurants, des hôtels et des boutiques avant ou après leur randonnée sur un sentier.

Le bureau du maire Jim Parsons donne sur la rue Main. Il a déclaré, lundi, qu’il voit souvent passer des caravanes formées de VTT. Il s’en réjouit en disant que ces randonneurs dépensent de l’argent dans les commerces de la ville. Il a ajouté que peu de municipalités de la taille de Corner Brook permettent cela et que c’est une belle occasion pour le tourisme et les résidents.

Le conseil municipal a approuvé en mai 2019 la conduite de véhicules récréatifs à quatre roues sur des voies précises de 7 h à 22 h, du 1er juin au 31 octobre. La vitesse est limitée à 40 km/h en général, et à 20 km/h près des sentiers où circulent aussi des piétons et des cyclistes.

Le directeur de l’hôtel Greenwood Inn and Suites, Chris Rumboldt, dit constater une remarquable croissance du tourisme. Le stationnement souterrain de l’établissement attire les conducteurs de VTT, dit-il. La plupart d’entre eux sont de Terre-Neuve, mais il dit en avoir vu de nombreux autres provenant de la Nouvelle-Écosse à la suite de l'ouverture de la bulle atlantique.

L’hôtel a accueilli ces touristes chaque fin de semaine durant tout l’été, ajoute Chris Rumboldt. Une trentaine de conducteurs ont déjà une réservation pour le mois d'août 2021, précise-t-il.

L’accès des amateurs de VTT au centre-ville profite aux entreprises locales en cette période de pandémie, selon Craig Borden, propriétaire du concessionnaire de quads Rugged Edge. Il fait partie des intervenants qui ont demandé aux autorités municipales de permettre la conduite de VTT en ville.

Dans le passé, les entreprises comme la sienne devaient livrer les VTT à Deer Lake ou à Stephenville à l'aide d’une remorque, mais elles peuvent maintenant organiser des tournées guidées en ville à partir de leurs propres installations. M. Borden dit avoir vendu de nombreux VTT à de nouveaux clients durant cette pandémie. Ces clients, dit-il, s’arrêtent à des restaurants et à des stations-service de la ville.

L’ajout cette année des rues Park et West à celles où la conduite de VTT est permise a remporté du succès, ajoute le maire Parsons. Les conducteurs ont majoritairement respecté les règles et les limites de vitesse. Il estime que le moment est venu de discuter de l’ajout possible d’autres rues.

Avec les renseignements de Colleen Connors de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !