•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un premier cas de COVID-19 à l’aluminerie Alouette

Aluminerie Alouette, à Sept-Îles.

L'aluminerie Alouette, à Sept-Îles (archives)

Photo : Radio-Canada / Daniel Fontaine

Radio-Canada

L’aluminerie Alouette confirme qu’un premier cas de COVID-19 a été déclaré au sein de son équipe.

Selon l’entreprise de Sept-Îles, qui compte plus de 900 travailleurs, l’employé qui a reçu un diagnostic positif de COVID-19 n’aurait toutefois pas fréquenté son lieu de travail récemment.

La personne infectée a contracté le virus plusieurs jours après sa dernière présence sur le site et n’est pas revenue depuis. Il n’y a donc pas de risque de contagion lié au travail, affirme un porte-parole de l'aluminerie par courriel.

Alouette précise que son service de santé a identifié les employés qui auraient pu être en contact étroit avec la personne infectée. Deux autres employés ont d’ailleurs été placés en isolement préventif.

Selon l’Aluminerie, la Santé publique effectue une enquête épidémiologique. Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Côte-Nord refuse de confirmer cette information pour des raisons de confidentialité.

Alouette assure que cette situation n’a pas d’impact sur ses activités.

L’entreprise rappelle d’ailleurs que 137 employés ont été placés en isolement préventif en raison d’un retour de voyage, de symptômes, de contacts étroits ou d’autres motifs depuis le début de la pandémie.

Alouette refuse de donner davantage de détails sur la situation en cours, elle aussi pour des raisons de confidentialité.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !