•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les attentes de la communauté fransaskoise à l’égard du nouveau gouvernement

Scott Moe enlace sa femme Krista à la suite de sa victoire lors des élections provinciales en Saskatchewan.

Scott Moe a promis qu'il serait le premier ministre de tous les Saskatchewanais.

Photo : La Presse canadienne / Liam Richards

Radio-Canada

Des intervenants de la communauté fransaskoise souhaitent que le gouvernement de Scott Moe collabore avec les Fransaskois durant son prochain mandat.

Le président de l’Assemblée communautaire fransaskoise (ACF), Denis Simard, souhaite que tous les Fransaskois soient desservis par le Parti saskatchewanais.

Nous avons de grands besoins en infrastructures, que ce soit pour nos écoles ou nos centres communautaires. Il faut un ministre responsable pour les aînés. Nous avons des besoins pour la jeunesse, pour nos enfants et nous espérons avoir une belle relation avec le gouvernement.

Denis Simard.

Denis Simard est le président de l'Assemblée communautaire fransaskoise (archives).

Photo : Radio-Canada

De son côté, le président de Vitalité 55+ Saskatchewan, Michel Vézina, estime que la communauté a besoin d’un ministère : On aimerait avoir un minimum de services bilingues à l’intérieur de n’importe quelle infrastructure. On a plusieurs attentes [à l’égard] du gouvernement de Scott Moe.

Le président sortant du Conseil scolaire fransaskois (CSF), Alpha Barry, s’est dit optimiste après l'annonce de la réélection du ministre sortant de l’Éducation, Gordon Wyant.

Il a rappelé que le gouvernement du Parti saskatchewanais s’est engagé à construire trois écoles francophones d’ici 2025, à la suite d’une entente avec le Conseil scolaire fransaskois (CEF). Une entente que le gouvernement a répété qu’il respecterait.

Alpha Barry s’est également réjoui que le chef du prochain gouvernement, Scott Moe, souhaite s’attaquer à l'exode des jeunes Saskatchewanais.

Gros plan sur le visage d'Alpha Barry.

Le président du Conseil des écoles fransaskoises, Alpha Barry, espère pouvoir continuer de bâtir de bonnes relations avec le Parti saskatchewanais (archives).

Photo : Radio-Canada

Avant même les élections, nous avons conclu une entente stratégique avec le gouvernement pour valoriser l’éducation francophone dans la province. Celle-ci vise à faciliter le recrutement des étudiants internationaux et à développer des programmes d’études pour nos étudiants postsecondaires, explique Alpha Barry.

Christiane Guérette en attente

Le fait que le vote par correspondance ne sera dépouillé qu'à partir de mercredi fait en sorte que quelques circonscriptions serrées attendent toujours la confirmation d'un gagnant. Parmi les candidats en attente se trouve la Fransaskoise Christiane Guérette, candidate du NPD dans Saskatoon Eastview.

Je suis impatiente, mais il faut être patiente. C’est le processus démocratique. Je suis fière de la campagne. Nous avons travaillé très fort. J’ai hâte de voir quel sera le résultat après le vote par correspondance.

Christiane Guérette en entrevue à Radio-Canada.

Christiane Guérette est fière de sa campagne. Elle est impatiente de savoir si elle sera élue.

Photo : Radio-Canada

Christiane Guérette est également revenue sur les dernières semaines riches en émotions. Au début de la campagne, elle n’était pas candidate, mais a fini par remplacer Daryl Cooper, qui s'est désisté après une controverse sur les réseaux sociaux.

C’était une belle occasion d’appuyer mon parti. Je suis très fière de notre équipe, surtout celle à Saskatoon. Nous avons appris à nous connaître et à travailler ensemble au cours des dernières semaines.

De son côté, le Fransaskois Judicaël Moukoumi s’est avoué vaincu face à la ministre sortante Bronwyn Eyre. Celle-ci a remporté la circonscription de Saskatoon Stonebridge-Dakota par 4142 voix.

Avec les informations de Rémi Authier

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !