•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le gouvernement fédéral relance un investissement de 50 M$ à Mirabel

Vu à partir de la tour de contrôle, un avion cargo se pose sur le tarmac de Mirabel.

Un avion-cargo se pose à l'aéroport de Mirabel.

Photo : Radio-Canada / René Saint-Louis

Radio-Canada

Le ministre fédéral des Transports Marc Garneau a annoncé lundi la relance d’un investissement de 50 millions de dollars pour de nouvelles installations à l’aéroport de Mirabel, qui fait partie d'Aéroports de Montréal (ADM).

Le projet consiste à agrandir l'aire de trafic principale et à la convertir en aire de trafic servant au transport de fret, à améliorer le réseau routier du secteur pour faciliter l'accès à la nouvelle aire de trafic consacrée au transport du fret et à augmenter la capacité de l'aire de stationnement des aéronefs, et à construire une aire d'entreposage d'une superficie de 20 000 m2 qui sera consacrée au transport aérien de marchandises et à la logistique, lit-on dans le communiqué.

Le ministre précise que le projet avait été annoncé en septembre 2019 pour l’amélioration du transport aérien de marchandises et la logistique à l'Aérocité internationale de Mirabel.

Toutefois, depuis le printemps dernier, la pandémie a fortement perturbé les opérations des aéroports, ce qui a mis en péril le lancement du projet et la création d'environ cinq cents emplois qui y découleraient, a expliqué le ministre.

Philippe Rainville, le président-directeur général d'ADM, a indiqué pour sa part que la contribution du gouvernement du Canada était salvatrice puisque sans celle-ci, ADM [Aéroports de Montréal] n'aurait pu démarrer ce projet.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !