•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouveau Monde Graphite s'installe à Bécancour

Vue aérienne du parc industriel et portuaire de Bécancour.

Nouveau Monde graphite a choisi Bécancour pour son emplacement stratégique.

Photo : Facebook / Parc industriel et portuaire de Bécancour - SPIPB

Radio-Canada

L’entreprise Nouveau Monde graphite installera son usine de transformation à Bécancour dans les installations de l'usine Olin. Il s’agit d’une première phase pour l’entreprise qui investit 20 millions de dollars dans l’installation de deux fours servant à la purification du graphite.

L’ouverture de l’usine, prévue pour juin 2021, devrait créer une dizaine d’emplois. À terme, les investissements de Nouveau Monde graphite dans l’usine de Bécancour pourraient atteindre de 300 à 400 millions de dollars, ce qui créerait une centaine d’emplois.

Le président-directeur général de Nouveau Monde graphite, Éric Desaulniers, souligne l’emplacement stratégique du parc industriel de Bécancour, accessible autant par train que par bateau. On a développé dans les quatre dernières années, un procédé de purification du graphite pour produire du matériel d'anode pour batteries lithium-ion qui avait besoin d'un procédé à haute température et aussi avec l'ajout de produits chlorés, précise-t-il.

La nouvelle réjouit le maire de Bécancour, Jean-Guy Dubois, qui est confiant de voir l'entreprise mener à terme ses projets. Il ajoute que Nouveau Monde graphite tombe dans la palette de couleurs de sa ville qui souhaite conjuguer développement économique et environnement.

La filière québécoise des batteries pour véhicules électriques

Le graphite est l’un des deux principaux composants, avec le lithium, qui entre dans la composition des batteries pour les voitures électriques. Le groupe Pallinghurst, qui a financé l’achat des fours, a également racheté Nemaska Lithium avec la société Orion et Investissement Québec. De plus, Nouveau Monde graphite souhaite exploiter une mine de graphite à Saint-Michel-des-Saints.

Selon le professeur d'économie à l'Université du Québec à Trois-Rivières, Frédéric Laurin, l'entreprise s'insère dans un écosystème déjà existant dans la région. Il souligne la trentaine d'entreprises déjà existantes et les cinq centres de recherche à Trois-Rivières et Shawinigan qui donnent de bonnes raisons à Nouveau Monde graphite de s'installer à Bécancour.

Le ministre provincial de l’Économie, Pierre Fitzgibbon, affirmait la semaine dernière que le Québec est en bonne position pour trouver un fabricant de batteries qui souhaiterait s’installer dans la province. Moi je pense qu'on a une chance de devenir un joueur important en Amérique du Nord, a assuré le ministre.

Avec les informations de Sébastien St-Onges

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !