•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Sénat confirme Amy Coney Barrett à la Cour suprême

La magistrate pourrait participer à sa première audience la veille de l’élection présidentielle.

Amy Coney Barrett lève la main droite et pose la main gauche sur la Bible.

Amy Coney Barrett a été assermentée par le juge Clarence Thomas.

Photo : Reuters / TOM BRENNER

Radio-Canada

À huit jours des élections, le Sénat a approuvé le choix de Donald Trump en confirmant la magistrate conservatrice Amy Coney Barrett à la Cour suprême.

Amy Coney Barrett, une fervente catholique opposée à l'avortement, fera son entrée au sein du temple du droit américain, qui comptera ainsi six juges conservateurs sur neuf, dont trois nommés par le président Trump.

Ce succès du président républicain, propre à galvaniser les électeurs de la droite religieuse, est toutefois terni par une nouvelle dégradation de la situation sanitaire, qui continue de plomber sa campagne de réélection.

La magistrate de 48 ans a ainsi eu l’approbation du Sénat lors d’un vote solennel lundi en début de soirée par 52 voix contre 48.

Les démocrates, minoritaires au sein de cette chambre, ont dénoncé une procédure illégitime aussi près du scrutin du 3 novembre.

La Maison-Blanche se préparait à organiser la prestation de serment de Mme Coney Barrett rapidement après le décès de la magistrate progressiste Ruth Bader Ginsburg le 18 septembre dernier.

Donald Trump a réagi à cette nouvelle, évoquant un jour historique pour l'Amérique.

Le président républicain a loué les qualifications impeccables, la générosité dans la foi et le caractère en or de la juge, qui va ancrer durablement la haute juridiction dans le conservatisme.

La magistrate pourrait participer à sa première audience dès le 2 novembre, la veille de l'élection présidentielle. Elle siégera donc théoriquement en cas d'examen d'éventuels recours contre les résultats du scrutin.

Surtout, la Cour suprême tranche aux États-Unis les débats de société les plus épineux, de l'avortement au port d'armes en passant par les droits des minorités sexuelles. Pendant son audition, la juge Barrett s'est bien gardée de révéler ses vues sur ces sujets brûlants.

Avec les informations de Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !