•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Déjà des semaines de délai pour la pose de pneus d'hiver en Abitibi-Témiscamingue

La façade du garage Roger Gagnon.

Le garage Roger Gagnon de Rouyn-Noranda

Photo : Radio-Canada / Jean-Michel Cotnoir

L'Abitibi-Témiscamingue a reçu sa première bordée de neige significative de l'année en ce 26 octobre. Alors que certains citoyens attendaient ce moment avec impatience, d'autres sont plutôt pris au dépourvu par cette situation. C'est le cas des automobilistes n'ayant pas encore de rendez-vous afin de poser leurs pneus d'hiver, alors que les délais chez les garagistes peuvent atteindre plusieurs semaines.

Le propriétaire du garage Roger Gagnon à Rouyn-Noranda, Jérémy Gagnon, indique qu’il ne lui reste que quelques jours de disponibilités avant la date limite du 1er décembre.

En date d'aujourd’hui, je suis rendu au 25 novembre pour avoir un rendez-vous. Ça prend des pneus d'hiver pour le 1er décembre, donc le lundi 30 novembre au plus tard ça en prend. Il reste donc une période de 4 ou 5 jours pour que je puisse prendre des rendez-vous , soutient M. Gagnon.

Un homme en chienne de travail pose à côté de pneus d'hiver dans un garage automobile.

Jérémy Gagnon, du garage Roger Gagnon

Photo : Radio-Canada / Jean-Michel Cotnoir

Le garagiste affirme qu’année après année, des clients procrastinent jusqu’au dernier moment et se présentent à son établissement à la date limite, dans l’espoir de pouvoir se conformer à la loi.

Il y en a toujours un ou deux qui entrent à la fin de la journée, à la date limite, et qui disent que ça leur prend des pneus d’hiver là. Mais, évidemment, on n’est pas capable de répondre à la demande. Donc on dit aux clients de laisser le véhicule au garage, et on essaie de le faire dès qu’on a un peu de jeu , explique M. Gagnon.

Du côté du garage Raymond Rheault, le propriétaire des lieux, Patrick Rheault, indique que l’engouement pour la pose de pneus a démarré en même temps que les premiers flocons reçus.

Ça a démarré il y a une semaine ou deux. Ça fait un bon mois qu’on a commencé à prendre les rendez-vous pour se préparer. Ce matin, je dirais que ce n’est pas pire que c’était la semaine passée, parce qu’on a commencé à en avoir [de la neige] un petit peu la semaine passée. Ça a sonné l’alarme à la plupart des citoyens , estime M. Rheault.

La Place de la Citoyenneté et de la Coopération enneigée.

La neige est tombée sur la Place de la Citoyenneté et de la Coopération de Rouyn-Noranda le 26 octobre.

Photo : Radio-Canada / Jean-Michel Cotnoir

Au garage Raymond Rheault, la période de pose de pneus est rendue plus complexe en raison de la pandémie de COVID-19.

On peut prendre un peu moins de clients, parce que c’est plus long. On désinfecte avant, on désinfecte aussi après. Il rentre juste deux clients à la fois, les autres attendent dehors! Je dirais qu'on n'est pas habitués à ça, c'est moins commode. C'est un peu plus long, je peux en prendre moins. D'habitude je peux en prendre un peu sur le fly, là c'est plus compliqué, observe M. Rheault.

Prêts à affronter l’hiver

Bien que certains chantiers de construction ne soient pas encore achevés, le directeur des travaux publics à la Ville de Rouyn-Noranda, Réjean Lesage, assure que ses équipes sont prêtes à affronter un hiver hâtif. S’il faut gratter demain matin, s'il tombe 30 cm de neige, on va aller gratter , affirmait M. Lesage à Radio-Canada la semaine dernière.

Si la Ville de Rouyn-Noranda affirme être prête à affronter l’hiver, il en va de même pour les citoyens, qui se sont montrés pour la plupart enthousiastes devant l’arrivée de cette première bordée de neige.

Ça ne me dérange pas du tout. Je suis préparée, j’ai tout ce qu’il faut et il ne fait pas si froid que ça, alors il n’y a pas de problème pour moi!, lance une citoyenne de Rouyn-Noranda.

Vu que je suis un amateur de motoneige, la neige, qu’elle arrive plus tôt, c’est juste du bonheur pour moi, ajoute un autre résident.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !