•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vols annulés : un projet de loi pour que les passagers soient remboursés

Un avion en train d'atterrir au coucher du soleil.

Un projet de loi a été déposé pour exiger des compagnies aériennes qu'elles remboursent les clients pour les billets perdus en raison de la COVID-19.

Photo : iStock

Le Bloc Québécois a déposé vendredi dernier un projet de loi à la Chambre des communes concernant le remboursement des clients par les compagnies aériennes lorsque le service n'est pas rendu.

Ce projet de loi viendrait ajouter une disposition dans la Loi sur les transports du Canada, dans laquelle on exigerait aux compagnies aériennes de rembourser les passagers lorsque le service aérien n'est pas reçu, peu importe les circonstances. Une pétition avec 33 000 signatures, organisée conjointement avec Option consommateur, accompagnait le dépôt du projet.

La députée bloquiste de la circonscription Abitibi-Baie-James-Nunavik-Eeyou, Sylvie Bérubé, a affirmé par communiqué de presse qu'il y a urgence d'agir dans ce dossier.

Souvent les gens ont économisé pendant de longues périodes pour s'acheter un voyage ou un billet d'avion. De plus, certains ont même dû débourser des sommes supplémentaires pour un billet de retour afin d’être rapatriés au Québec lors de la première vague de la COVID-19. Le message de la pétition est également très clair : le ministre Garneau doit se réveiller. Ces 33 000 personnes exaspérées réclament du gouvernement libéral qu’il fasse enfin respecter leurs droits, écrit-elle.

La présidente de la Chambre de commerce et d'industrie du Centre-Abitibi, Mariane Michaud, pense que les différents partis à la Chambre des Communes devraient s'unir pour que le projet aille de l'avant

Ça défie l'entendement ce qui se passe en ce moment au niveau des billets qui ne sont pas faits. La situation défie l'entendement. Je pense que le gouvernement est là pour protéger ses citoyens et voir à ce que cela se règle. C'est une occasion pour eux de s'allier et de faire en sorte que ça se règle une fois pour toutes, estime-t-elle.

Avec l'éclosion de la pandémie, de nombreux Canadiens ont vu leurs réservations de vol annulées et certains ont dû débourser des sommes importantes pour rentrer au pays.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !