•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les réparations du pont de Shippagan ont coûté 1 million $ cette année

Le pont de Lamèque-Shippagan. La circulation se fait en alternance. Sur la route, six voitures attendent leur tour pour passer. Des affiches de constructions longent la voie.

Le pont subit une deuxième phase de travaux cette année.

Photo : Radio-Canada / Alix Villeneuve

Les deux phases de travaux effectués cette année sur le pont Lamèque-Shippagan totalisent plus d'un million de dollars. Cet argent est tiré à même le budget prévu pour la construction d'un nouveau pont.

Le seul lien entre les îles Lamèque et Miscou et le reste de la Péninsule acadienne est actuellement en réparation jusqu’en décembre. Ces travaux coûtent 515 000 $ à la province.

En janvier, d’autres travaux ont coûté un autre 500 000 $.

Il ne s’agit pas des mêmes travaux. Les 515 000 $ alloués aux travaux actuels s’ajoutent aux autres travaux de janvier dernier, explique Mélanie Sivret, porte-parole du ministère des Transports et de l'Infrastructure.

Les fonds pour les travaux actuels seront tirés du budget d’immobilisation de 2020-2021.

Mélanie Sivret, porte-parole du ministère des Transports et de l'Infrastructure

Un budget prévu pour le nouveau pont

En décembre, le jour du dépôt du budget d'immobilisation, le gouvernement progressiste-conservateur annonçait un million de dollars pour la conception technique d’un nouveau pont entre l’île Lamèque et le reste de la province.

Cependant, le ministère des Transports précisait le lendemain que cet investissement devait aussi servir à la réparation de l’ancien.

En janvier, on assurait toutefois qu'environ la moitié de ce budget d'un million de dollars serait tout de même utilisé pour préparer la construction du nouveau pont.

La moitié environ du million de dollars prévu dans le budget d’immobilisation sera utilisée pour réaliser la planification et les travaux d’ingénierie en vue du remplacement du pont de Lamèque-Shippagan, écrivait alors par courriel Jeremy Trevors, un autre porte-parole du gouvernement provincial.

Un travailleur à l'entrée du pont tient un panneau d'arrêt

En janvier, les automobilistes ont vécu une autre phase de travaux similaires.

Photo : Radio-Canada / Alix Villeneuve

Le ministère a entrepris des analyses préliminaires afin de déterminer les options en vue de remplacer la structure existante, ce qui aidera à guider les décisions en ce qui a trait à l’avenir du pont, assure toutefois Mélanie Sivret lundi, par courriel.

Les travaux actuels sont nécessaires pour réparer des poutres et pour remplacer la grille du tablier, qui sont rendus à la fin de leurs vies utiles. En janvier, le gouvernement avait alors remplacé les câbles de contrepoids.

Le début de la construction d’un nouveau pont a été annoncé pour 2022. Toutefois, le gouvernement progressiste-conservateur s'est retiré de cet engagement lors de la campagne électorale.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !