•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tous les tests de dépistage faits samedi dans le Restigouche sont négatifs

Des gens font la file à l'extérieur du centre civique.

Journée de dépistage de la COVID-19 au Centre civique Memorial de Campbellton, au Nouveau-Brunswick, le 24 octobre 2020.

Photo : Courtoisie de Ian Comeau, via CBC

Radio-Canada

Un dépistage de masse s'est déroulé dans la région du Restigouche en fin de semaine. La médecin hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick, Dre Jennifer Russell, a indiqué lundi que tous les tests effectués le samedi sont négatifs.

Environ 1300 tests ont été effectués samedi, selon des informations partagées par la Santé publique.

Les tests de dépistage de la COVID-19 effectués dimanche font actuellement l'objet d'analyses. On espère qu’on aura tous les résultats soit ce soir [lundi] ou demain matin [mardi], a affirmé Dre Jennifer Russell.

Un seul nouveau cas est signalé lundi dans la région, où une nouvelle éclosion de COVID-19 paralyse les activités depuis quelques semaines.

La surveillance reste de mise

La Santé publique surveillera de près la situation pour voir si d’autres cas seront signalés au cours des quatorze prochains jours.

L’objectif des tests de dépistage à grande échelle était de découvrir si de nouveaux cas d’infection existaient chez des personnes asymptomatiques qui pourraient transmettre le virus sans le savoir.

Selon Dre Jennifer Russell, cela prendra toutefois plusieurs semaines pour être confiant que l'éclosion est bel et bien contrôlée.

On espère que si l’on voit de nouveaux cas, ce seront des gens qu’on a déjà contactés, et qui sont déjà en auto-isolement, souligne-t-elle.

Diminuer les cas

Selon la médecin hygiéniste en chef, si le nombre de cas dans la région diminue, les prochaines étapes seront déterminantes pour une possible avancée en phase jaune.

Jennifer Russell au début d'une conférence de presse.

La Dre Jennifer Russell, médecin hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick, le 8 octobre 2020.

Photo : Radio-Canada

Il y a plus de 450 personnes en auto-isolement actuellement dans la zone 5 de la province.

Depuis vendredi, les mesures sanitaires sont resserrées dans la région du Restigouche, qui demeure en phase orange.

Les résidents doivent réduire leur contact à une bulle d'un seul ménage, ce qui signifie que seules les personnes d'une même adresse peuvent se voir. Les gens peuvent aussi avoir des contacts essentiels avec un soignant, un proche aidant et un membre de la famille immédiate.

Dre Russell dans le Restigouche

La médecin hygiéniste en chef a passé les derniers jours dans le Restigouche. Elle y a rencontré les gens de la communauté et a aussi fait de la sensibilisation pour le respect des règles sanitaires.

Il y plusieurs gens qui travaillent vraiment fort. On voulait les encourager. On voulait encourager les gens de cette zone.

Dre Jennifer Russell, médecin hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick

Dre Jennifer Russell a quitté la région lundi en fin de journée et sera de retour à Fredericton probablement mardi.

Cette dernière n’exclut pas la possibilité de se rendre à nouveau dans le Restigouche prochainement. Si au cours de la semaine il faut qu’on revienne, on va revenir, a-t-elle confirmé à Radio-Canada lundi.

Il y a actuellement 60 cas actifs de COVID-19 au Nouveau-Brunswick. Sur ce nombre, 40 sont issus de la région de Campbellton.

Avec les informations de Wildinette Paul.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !