•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Ville remboursera 80 % des décorations de Noël des SDC

Le maire Labeaume a lancé un appel pour « combattre la noirceur de novembre et la lassitude des restrictions sanitaires ».

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
CEAED539-5BDB-44CB-A4DB-E07E5E1F66A4

Le reportage d'Olivier Lemieux

Photo : Radio-Canada / Guillaume Croteau-Langevin

Les Sociétés de développement commercial (SDC) de Québec pourront se faire rembourser jusqu’à 80 % de leurs dépenses en décorations de Noël cette année, jusqu’à concurrence de 50 000 $. Un montant presque deux fois plus élevé que l’an dernier.

La Ville de Québec concrétise ainsi le souhait du maire Régis Labeaume, qui diffusait une vidéo sur son compte Facebook vendredi dernier, pour encourager les résidents à combattre la noirceur de novembre avec des lumières de Noël… en temps de pandémie.

Ça commence à être tough, ça commence à être difficile. On sent l’anxiété monter à la gorge, je n’ai pas de solution, pour personne, même pas pour moi, dit-il, d’entrée de jeu.

Nous, à la Ville, on va tenter de faire des petits gestes à échelle humaine. J’ai demandé qu’on achète tout ce qu’on peut de décoration de Noël, précise-t-il par la suite.

Les sept SDC de la Ville de Québec pourront donc profiter de cette bonification de la subvention pour les décorations du temps des Fêtes. Les résidents de Québec seront donc encouragés à venir les admirer en visitant les artères commerciales, du centre-ville, mais aussi de Saint-Sauveur et de Limoilou.

Une aide indirecte aux commerçants

Même si la plupart des commandes pour les décorations de Noël ont été faites, le directeur général de la SDC Vieux-Québec est satisfait de l’annonce, confirmée aux SDC lundi matin.

Le Vieux-Québec, c’est un centre commercial à ciel ouvert. On veut que les gens viennent se promener et que ce soit féerique et lumineux, souligne Jacques-André Pérusse.

Il sait toutefois que ce ne sont pas tous les commerçants et restaurateurs qui auront le budget nécessaire pour décorer cette année.

On va remettre des boîtes de décoration aux marchands qui en souhaitent. C’est la première fois qu’on fait ça. On sait que pour un commerce fermé depuis six mois, ce ne sera pas facile de payer pour un arbre de Noël, donc on va aider aussi, ajoute M. Pérusse.

Pour la première fois, la SDC Vieux-Québec a sélectionné des décors de Noël plus nordiques, à saveur hivernale, qui pourront être installés de novembre jusqu'au mois de mars.

Des décorations d'Halloween à côté de l'Hôtel de Ville.

Les décorations d'Halloween à la place de l'Hôtel de Ville laisseront bientôt leur place aux décorations de Noël et au concept de la station chaleureuse.

Photo : Radio-Canada

Le directeur général de la SDC Maguire confirme lui aussi que la subvention de la Ville sera bien utile pour les commerçants.

Pour vous donner une idée, en collaboration avec la SDC, des commerçants et la Ville, on peut mettre normalement une soixantaine de sapins de Noël sur l’artère. Cette année, parce que les commerçants ne pouvaient se le permettre, on avait à peine une douzaine de sapins de confirmés, précise Bruno Salvail.

Des stationnements gratuits?

À l’approche des Fêtes, la Ville de Montréal a annoncé que les stationnements seront gratuits le samedi et le dimanche.

La Ville de Québec n’a rien confirmé en ce sens, pour le moment. Par contre, la Ville a ajouté, la semaine dernière, 90 espaces de stationnement réservés devant des restaurants des artères commerciales pour faciliter la cueillette des repas pour emporter.

Bruno Salvail de la SDC Maguire estime que les espaces de stationnement gratuits sur les artères commerciales durant Noël ne pourraient qu’aider les commerçants.

La Ville a manifesté une ouverture encourageante et le dialogue est ouvert. Il faut trouver le comment on procède, car on ne veut pas un copier-coller sur Montréal. J’imagine que la collaboration avec la Ville va se traduire par quelque chose de concret, affirme-t-il.

Le directeur général de la SDC Vieux-Québec va aussi dans le même sens. Il faut qu'on aille le stationnement gratuit au moins les fins de semaine, remarque M. Pérusse.

Il ajoute qu'une rencontre avec la Ville a lieu mercredi à ce sujet.

Avec les informations d'Olivier Lemieux

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !