•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La murale en hommage à Marcelle Ferron officiellement terminée

La murale très colorée est à cheval sur la majeure partie de deux murs qui forment un angle.

Cette monumentale peinture a une superficie de 232 m2.

Photo : Gracieuseté de Carol-Ann Young

Radio-Canada

Débutée cet été, la murale en hommage à l’artiste québécoise Marcelle Ferron, décédée en 2001, est désormais visible depuis le nouveau campus MIL de l’Université de Montréal. Un court film retraçant la création de cette œuvre de 232 m2 a été mis en ligne en attendant son inauguration officielle, repoussée en raison de la situation sanitaire actuelle.

Déployée sur le mur en acier galvanisé troué du Centre communautaire intergénérationnel d'Outremont, la peinture a donné du fil à retordre aux artistes de l'organisme montréalais MU, qui se spécialise en murales.

Au départ, je pensais que ça allait donner un côté plus fade à cause de la transparence [...], mais les artistes de MU ont trouvé une solution qui s’est avérée efficace de près comme de loin, note l'artiste visuel Jean-Sébastien Denis, qui a conçu l’œuvre rendant hommage à l’artiste peintre automatiste qui s'est fait connaître dans les années 50.

Dans la vidéo de 38 minutes documentant la réalisation de la murale, Jean-Sébastien Denis se félicite de cette transparence qui donne finalement un deuxième aspect à l’œuvre. Une création qu’il qualifie d’hybride puisqu’elle reprend des éléments de l'œuvre de Marcelle Ferron dialoguant avec des éléments de son cru.

Regarder la vidéo

Cette murale a été financée dans le cadre de l’Entente sur le développement culturel de Montréal conclue entre la Ville de Montréal et le gouvernement du Québec.

L'arrondissement d’Outremont et une campagne de sociofinancement, coordonnée par Mireille Deyglun et Sébastien Ricard, ont permis de boucler le budget.

L'acteur souligne que la réalisation de cette murale permet d’exaucer un des vœux de l’artiste signataire de Refus global qui militait pour que l’art sorte des musées et aille à la rencontre des gens.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !