•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Éclosion de COVID-19 à Watson Lake, au Yukon

Brendan Hanley parle dans un micro.

Le médecin hygiéniste en chef du Yukon, Brendan Hanley, est d'avis que l'éclosion à Watson Lake est en voie d'être maîtrisée.

Photo : Gouverrnement du Yukon/Alistair Maitland

Radio-Canada

Deux nouveaux cas de COVID-19 s'ajoutent aux trois autres recensés depuis vendredi, à Watson Lake. La municipalité frontalière yukonnaise connaît donc une éclosion de la maladie.

Dimanche soir, les autorités sanitaires ont confirmé deux cas dans la même famille, après les nombreux tests de dépistage réalisés au cours de la fin de semaine.

Aucune des cinq personnes malades ne s'est rendue à l’extérieur de la communauté, mais les deux personnes les plus récemment atteintes sont allées dans l’un des trois commerces mentionnés comme lieux de transmission potentiels par la santé publique.

Il s’agit de la première éclosion en région rurale au territoire depuis le début de la pandémie. En tout, 22 Yukonnais ont été infectés par le SRAS-CoV-2, et 15 d’entre eux sont rétablis.

En entrevue sur les ondes de CBC, lundi matin, le médecin hygiéniste en chef, Brendan Hanley, affirme que la situation à Watson Lake est en voie d'être maîtrisée, même si la source des récentes infections n’a pas encore été trouvée.

Je soupçonne que ces cas sont liés à quelqu’un qui est entré au Yukon. Quand on regarde les endroits repérés, et sachant que Watson Lake est une ville frontalière, il est fort possible qu’il y ait eu contact avec quelqu’un de l'extérieur.

Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon

Le médecin hygiéniste n’envisage pas pour autant de refermer la frontière avec la Colombie-Britannique, soulignant que ces derniers cas ne peuvent être liés hors de tout doute à cette province. Les résultats de l'enquête seront connus dans les prochains jours.

Ouvrir la frontière était un risque calculé, conclut Brendan Hanley.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !