•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les jeunes ne prennent pas la COVID-19 assez au sérieux, déplorent des médecins

Des adolescents quittent une école dans la région de Laval. 

Photo prise rue sur le boulevard Curé-Labelle à Laval, Québec, Canada

Sur la photo: Adolescents, pré-adolescents, adolescence, teenagers, étudiants, études, covid 19, école secondaire. 

Le 22 Septembre 2020 2020/09/22

Deux médecins de Saskatoon encouragent les jeunes à respecter les règles de distanciation de 2 mètres.

Photo : Ivanoh Demers

Radio-Canada

Des médecins de Saskatoon s'inquiètent de l’augmentation des cas de COVID-19 chez les jeunes en Saskatchewan.

Sur l’ensemble des 2729 personnes atteintes de la COVID-19 recensées dans la province, plus de 400 sont des jeunes de moins de 20 ans, et 83 ont moins de 5 ans.

Avec la hausse des contaminations ces derniers jours, des médecins encouragent fortement les jeunes à suivre les consignes sanitaires, soit se laver les mains régulièrement, respecter la distanciation sociale ou encore rester à la maison en cas d'apparition de symptômes de maladie.

C’est une erreur de croire que, parce qu'on est jeune, on n’aura pas des complications dues à la COVID-19 par la suite, précise l'oncologue Gary Groot, qui enseigne également à l'Université de la Saskatchewan.

Le constat est le même chez la pédiatre Mahli Brindamour. Plus les enfants seront infectés par le virus, plus le risque de contaminer leur famille sera grand, plus la mortalité et la morbidité seront élevées, dit la spécialiste. Des conséquences qui se feront sentir tant dans cette population jeune que chez les membres vulnérables de leur famille.

Le Dr Groot affirme avoir eu des discussions avec ses enfants, qui sont adolescents. Si vous fêtez Halloween, il sera plus sage de ne pas voir vos grands-parents dans les deux semaines qui suivent, explique-t-il. Faites attention aux conséquences pour ceux qui vous entourent.

Avec les informations de Jason Warick

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !