•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Prix de poésie Radio-Canada 2020 : les coups de cœur du comité de sélection

De gauche à droite  se trouvent les quatre portraits de Maya Cousineau Mollen, Mo Bolduc,  Nicholas Dawson et Sébastien Dulude.

De gauche à droite : Maya Cousineau Mollen, Mo Bolduc, Nicholas Dawson et Sébastien Dulude.

Photo : Gracieuseté de Maya Cousineau Mollen, Mo Bolduc, Nicholas Dawson et Sébastien Dulude

Radio-Canada

Il ne reste que 23 poètes en lice pour le Prix de poésie Radio-Canada 2020. En attendant de connaître les cinq finalistes, le 5 novembre, voici qui mérite le prix selon les lectrices et lecteurs qui ont sélectionné les poèmes de la liste préliminaire. Le jury sera-t-il d'accord avec leurs choix?

Le choix de Mo Bolduc 

  • Tentative d’évasion, d'Alexis Rodrigue-Lafleur : Beaucoup aimé le style de l’écriture, l’approche plus légère de situations difficiles. La fin me jette par terre toutes les fois [que je la lis].

Le choix de Maya Cousineau Mollen

  • La fille qui couche, d'Élia-Fée Mercier : Il est dur, cru, mais vrai... Il exprime bien ce vide ou cette détresse chez la femme dans ces moments difficiles.

Le choix de Nicholas Dawson

  • Stucs naturels, de Symon Henry : Stucs naturels soulève des questions liées à la filiation, et particulièrement aux trous de mémoire et aux silences que les expériences de migration produisent entre les générations. [...] Le legs se trouve peut-être dans la cohabitation des langues et des images qui fonctionnent comme des constellations.

Le choix de Sébastien Dulude

  • Mauve est un verbe pour ma gorge, d'Anna Quinn : Texte d’une grande agilité dépeignant, avec un sens des images d’une stupéfiante intelligence, une violence subie et une envie d’évasion animée de sentiments complexes. Superbe sens du rythme et du contraste, le tout d’une grande justesse de ton.

Les membres du comité de sélection du Prix de poésie Radio-Canada 2020 :

Mo Bolduc sourit.

Mo Bolduc fait partie du comité de sélection du Prix de poésie Radio-Canada 2020.

Photo : Gracieuseté de Mo Bolduc

Mo Bolduc est originaire du Nouveau-Brunswick et a reçu une formation en théâtre avant de se consacrer à l’écriture. Des extraits de ses textes ont paru dans l’Anthologie de la poésie des femmes en Acadie (2014) et dans la revue montréalaise Exit (2014, 2018). L’artiste, qui vit aujourd'hui à Montréal, présente régulièrement ses poèmes sur scène, notamment au Festival international de poésie de Trois-Rivières et au Festival Frye. Son tout premier recueil de poésie, DEAD END (2017), une exploration des relations amoureuses et des eaux troubles du langage, a été publié aux Éditions Perce-Neige.

Portrait de Maya Cousineau Mollen qui regarde vers le haut.

Maya Cousineau Mollen fait partie du comité de sélection du Prix de poésie Radio-Canada 2020.

Photo : Gracieuseté de Maya Cousineau Mollen

Innue originaire d’Ekuanitshit (Mingan), Maya Cousineau Mollen a été adoptée de façon traditionnelle par une famille québécoise choisie par sa mère biologique. Encouragée par ses parents, elle a commencé à écrire de la poésie dès l’âge de 14 ans. Maya Cousineau Mollen a travaillé avec diverses communautés autochtones avant de devenir, depuis deux ans, conseillère en développement communautaire auprès des Premières Nations et Inuits pour la firme EVOQ Architecture. Elle a publié en septembre 2019 son tout premier recueil de poésie, Bréviaire du matricule 082, avec la maison d’Éditions Hannenorak.

Sébastien Dulude se trouve dehors et prend un air sérieux.

Sébastien Dulude fait partie du comité de sélection du Prix de la poésie Radio-Canada 2020.

Photo : Garçon perdue

Sébastien Dulude est poète, performeur, critique et directeur littéraire des éditions La Mèche. Il est l'auteur des recueils de poésie chambres (Rodrigol, 2013), ouvert l'hiver (La Peuplade, 2015) et divisible par zéro (Le lézard amoureux, 2019). Il a également publié de nombreux textes dans des revues et fanzines. Il a eu l'occasion de présenter son travail sur des scènes un peu partout au Québec, ainsi qu'en Belgique, en France, en Roumanie, en Russie, en Serbie et en Suède.

Nicholas Dawson regarde droit devant.

Nicholas Dawson fait partie du comité de sélection pour le Prix de poésie Radio-Canada 2020.

Photo : Gracieuseté Nicholas Dawson

Né au Chili, Nicholas Dawson détient une maîtrise en études littéraires et termine une thèse de doctorat en études et pratiques des arts (Université du Québec à Montréal). Il est l’auteur du recueil de poésie La déposition des chemins (La Peuplade, 2010), du roman Animitas (La Mèche 2017) et du livre de recherche-création Désormais, ma demeure (Triptyque, 2020). En plus d’avoir publié plusieurs textes et photographies dans des revues, en ligne et dans des ouvrages collectifs, il est membre du comité de rédaction de la revue Mœbius et le directeur littéraire de la collection  Poèmes  aux éditions Triptyque. 


Véritable tremplin pour les écrivaines et écrivains canadiens, les Prix de la création Radio-Canada sont ouverts à toute personne qui écrit, de façon amateur ou professionnelle. Ils récompensent chaque année les meilleurs récits (histoires vécues), nouvelles et poèmes inédits soumis au concours.

Prix de poésie : Inscrivez-vous du 1er avril au 31 mai

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !