•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Élections en C.-B. : le chef libéral, Andrew Wilkinson, concède la victoire au NPD

Andrew Wilkinson n'avait pas souhaité se prononcer samedi, après l'élection, malgré une défaite pourtant manifeste pour son parti.

Andrew Wilkinson portant un masque.

L'avenir politique du chef libéral Andrew Wilkinson est incertain.

Photo : La Presse canadienne / DARRYL DYCK

Le chef libéral de la Colombie-Britannique, Andrew Wilkinson, reconnaît sa défaite contre le Nouveau Parti démocratique lors des élections provinciales tenues le 24 octobre.

M. Wilkinson avait précédemment dit souhaiter attendre les résultats finaux avant de se prononcer.

Dans un gazouillis publié dimanche soir, M. Wilkinson dit qu'il a félicité le premier ministre John Horgan.

La population de la Colombie-Britannique a parlé. Je tiens à remercier tous les candidats et tous les bénévoles libéraux qui ont contribué à cette campagne, ajoute-t-il.

Le NPD dispose actuellement de 55 sièges, contre 29 pour le Parti libéral. Avec une perte de 14 sièges depuis la dernière élection, les libéraux récoltent le plus petit nombre de sièges depuis les élections de 1991.

La question de savoir si Andrew Wilkinson restera à la tête du parti qu’il a pour la première fois dirigé durant une élection demeure en suspens.

Bannière du dossier réunissant la couverture électorale.
Andrew Wilkinson, la mine basse, s'adresse aux médias.

Les libéraux d'Andrew Wilkinson récoltent leur plus petit nombre de sièges depuis les élections de 1991.

Photo : Radio-Canada / Maggie MacPherson

Chaque vote compte

Le chef du Parti libéral souhaitait attendre le résultat électoral final, qu'Elections BC prévoit divulguer le 16 novembre prochain.

La Loi sur les élections de 1996 prévoit un délai de 13 jours pour parvenir à un décompte final des bulletins postaux. Or l’engouement marqué des électeurs pour le vote postal en pleine pandémie vient alourdir le processus de comptage.

Avec un demi-million de votes par correspondance qui doit encore être compté, on ne sait pas quel sera le compte final du nombre de sièges, dit Andrew Wilkinson.

John Horgan attendra le décompte final des bulletins de vote avant de former son gouvernement. Il a fait part de sa décision à la lieutenante-gouverneure, Janet Austin, dimanche.

Chaque vote compte, a-t-il rappelé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !