•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’école élémentaire Au Cœur d’Ottawa déménagera dans un édifice patrimonial

Croquis et plan de construction et de rénovations.

Le Conseil des écoles catholiques du Centre-Est (CECCE) annonce l’acquisition du bâtiment Deschâtelets pour héberger l’École élémentaire catholique Au Coeur d’Ottawa.

Photo : Gracieuseté : CECCE

Les élèves de l’école élémentaire catholique Au Coeur d’Ottawa auront une nouvelle école pour la rentrée de 2021 si aucun retard pour ce qui est des travaux de rénovation n’est rencontré.

L'école sera déménagée dans un édifice classé patrimonial, l'édifice Deschâtelets, situé au centre-ville d'Ottawa, près de l'Université Saint-Paul. L'établissement scolaire pourra accueillir plus d'élèves passant de 150 enfants, actuellement, à 351.

L’adjoint parlementaire au ministre de l’Éducation, Sam Oosterhoff, et Johanne Lacombe, présidente du Conseil des écoles catholiques du Centre-Est (CECCE) ont annoncé un investissement de 5,7 millions de dollars lundi pour l’achat d’un nouvel édifice et le déménagement.

Depuis la rentrée scolaire de 2017, l’école est située dans des locaux loués temporairement au Conseil scolaire catholique anglais situé au 88, rue Main à Ottawa.

École en briques brunes en hiver.

Les locaux où les élèves inscrits à l'école Au Cœur d'Ottawa étudient depuis 2017. (Archives)

Photo : Radio-Canada

Notre gouvernement est très heureux d’annoncer cette nouvelle école de langue française, Au Cœur d’Ottawa, qui sera dotée de places en services de garde d’enfants fournis en français, a dit Sam Oosterhoff, lors de l'annonce qui a été faite par vidéoconférence.

Nous savons que notre gouvernement investit dans l’avenir de nos enfants et de toute la province en faisant l’acquisition d’un établissement scolaire qui offrira des places additionnelles en services de garde d’enfants en vue de répondre aux besoins croissants de nos communautés francophones catholiques, ajoute M. Oosterhoff.

Le conseiller du quartier Capitale, Shawn Ménard, présent lors du dévoilement du projet, a parlé de l'importance de redonner une vie à ce bâtiment historique du quartier d'Ottawa Est.

Le Conseil des écoles catholiques du Centre-Est a été un partenaire exemplaire pour ce projet. L’équipe a répondu aux inquiétudes de la communauté, et s’est engagée à construire un établissement intégré qui incorpore les qualités du Vieil Ottawa Est, écrit le conseiller Shawn Ménard dans un communiqué.

Nous sommes ravis d’entendre que la province appuiera ce projet, et nous avons hâte d’enrichir nos options pour la communauté avec une école élémentaire catholique de langue française dans l’édifice historique Deschâtelets, ajoute le conseiller Menard.

Importants travaux et gymnase tout neuf

D'importants travaux de réfection devront être accomplis avant l'arrivée des élèves. Selon le conseiller Ménard, le CECCE devra aussi préserver certains aspects patrimoniaux de l'édifice, comme la façade et les fenêtres, ainsi que le terrain et ses arbres. L'édifice demeure sous protection patrimoniale au sein de la Ville d'Ottawa.

Un gymnase sera aussi construit en ajout aux locaux existants. Cet espace aura par ailleurs une vocation communautaire. Des pourparlers quant au financement de ce gymnase sont en cours avec la Ville d’Ottawa.

Nous sommes [présentement] dans un établissement où il n’y a pas de gymnase, la cour d’école est très petite, c’est quand même des installations qui nous permettront de connaître une croissance parce qu’on a même refusé des inscriptions.

Réjean Sirois, directeur de l'éducation du CECCE
Portrait de l'homme devant un édifice.

Réjean Sirois, directeur de l'éducation du Conseil des écoles catholiques du Centre-Est.

Photo : Radio-Canada

Elle est à la pleine capacité, poursuit M. Sirois. Je vous invite à aller faire un tour, aller voir la grosseur du bâtiment et voir ce que ce bâtiment-là va permettre comme école avec tous les partenaires qui vont s’y trouver, la qualité de l’environnement, c’est indiscutable.

L’école qui sera située dans l’édifice du 175 rue Main à Ottawa pourra accueillir 351 élèves de la maternelle à la 8e année.

Un service de garde agréé sera aussi offert avec 39 places et deux salles dédiées au service de garde d’enfants. À l'heure actuelle, la garderie Coccinelle accueille 16 enfants.

Construit en 1885, l'édifice Deschâtelets, avec sa longue allée menant à la rue Main, abritait autrefois une école de missionnaires Oblats et a été un point de repère dans la région pendant plus d'un siècle.

Le Regional Group a acheté le terrain des Oblats il y a cinq ans et y construit depuis son développement résidentiel Greystone Village.

L'école du CECCE occupera une bonne partie de l'édifice et partagera des locaux avec un centre communautaire.

Le conseil scolaire est également en pourparlers avec Logement communautaire d'Ottawa sur l'utilisation des deux étages supérieurs pour des logements abordables.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !