•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La CTMA annule ses croisières en 2021

Le CTMA Vacancier et plusieurs petits bateaux au port de Cap-aux-Meules.

Le port de Cap-aux-Meules

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

La Coopérative de transport maritime et aérien (CTMA) a pris la décision d’annuler sa saison de croisières 2021 en raison des « circonstances entourant la pandémie de COVID-19 ».

La CTMA, qui avait suspendu ses croisières cet été, a décidé de faire également une croix sur sa saison qui devait avoir lieu du 11 juin au 24 septembre 2021.

Cette décision est guidée par l’incertitude entourant la pandémie qui rend la préparation et la relance de l’industrie des croisières difficiles .

L’organisation et la planification d'une saison de croisières impliquent beaucoup de personnes, entre autres au niveau de la publicité et du travail avec nos partenaires responsables des différents forfaits, indique la responsable des communications et du marketing à la CTMA, Vanessa Loignon. Elle précise que le travail pour la tenue d'une saison en 2021 aurait déjà dû être commencé à ce moment-ci de l'année.

Il y a trop de facteurs qui nous font croire que ce n’est pas un bon alignement d’organiser une saison de croisières et de faire des placements publicitaires alors que les déplacements ne sont pas recommandés en ce moment.

Vanessa Loignon, responsable des communications et du marketing à la CTMA

Mme Loignon souligne que cette décision est finale et ne pourra être revue. Il y a tellement d’actions liées à l'organisation d'une saison de croisière qu'on ne pourrait pas dire en mars qu’on va finalement de l’avant, souligne-t-elle en précisant que des milliers de dollars sont habituellement investis à cette période-ci en promotion et placements publicitaires.

Des pertes d'emplois et de retombées financières

La coopérative espère que cette annonce qui survient plus de sept mois avant le début prévu de la saison des croisières permettra à la centaine d'employés et aux partenaires de s’ajuster en conséquence.

Ça donne une chance à tout le monde de voir c’est quoi le plan B ensuite et pouvoir se revirer de bord, croit Vanessa Loignon.

Le CTMA Vacancier accosté au port de Gaspé

Le CTMA Vacancier accosté au port de Gaspé

Photo : Radio-Canada

Selon la CTMA , les croisières à bord du Vacancier engendrent des retombées directes de plus de trois millions de dollars chaque année dans l'archipel, sans égard aux dépenses des croisiéristes à destination.

De son côté, Tourisme Îles de la Madeleine estime que les 5000 croisiéristes qui visitent l'archipel annuellement génèrent des retombées de plus de dix millions de dollars, tout en contribuant en étirer la saison touristique de la mi-juin et à la fin septembre.

Ça a un impact pour beaucoup d’entreprises ici, parce que les gens sont trois jours à destination, affirme le président de l'association touristique régionale, Damien Déraspe. Beaucoup de restauration, beaucoup d’attraits visités, les transporteurs, les guides, l’approvisionnement pour le bateau...C’est énorme comme produit touristique.

M. Déraspe se désole de l'annulation des croisières pour une deuxième année d'affilée, mais comprend tout de même la décision dans le contexte actuel. Ça nous attriste, mais on s'en doutait, affirme-t-il.

On n'a pas le choix. Va falloir se relever les manches en 2022, en espérant que le vaccin soit en place et qu’on puisse relancer les croisières.

Damien Déraspe, président de Tourisme Îles de la Madeleine

Les liaisons du CTMA Vacancier pour le transport de la marchandise sont quant à elles maintenues.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !