•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Réduire la vitesse des automobilistes pour protéger les aînés

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Une personne âgée traverse la rue à Sherbrooke.

Les personnes âgées ont plus de chance d'être impliquées dans un accident de la route en tant que piéton.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le conseiller municipal Rémi Demers souhaite une meilleure protection pour les aînés qui marchent dans les rues de Sherbrooke.

Selon lui, la vitesse des automobilistes devrait être réduite à 30 kilomètre-heure, non seulement aux abords des écoles ou des parcs, mais aussi dans les secteurs où résident les personnes âgées.  

On s'imagine que lorsqu'on a les réflexes un peu moins vite, c'est un défi de traverser la rue notamment. Alors, j'ai une préoccupation importante à ce niveau-là.

Rémi Demers, conseiller municipal de Sherbrooke

Il espère que ce volet sera considéré dans le plan d'action de la Ville sur la sécurité routière.

 

Faut pas oublier que nos aînés sont de plus en plus nombreux. On est une ville amie des aînés, alors je pense qu'un geste concret qu'on peut faire, c'est justement de regarder la possibilité et mettre en oeuvre des réductions de vitesse dans les rues, explique Rémi Demers.

 

Un feu de circulation cède la place aux piétons.

Sherbrooke songe à réduire la vitesse dans les rues pour mieux protéger les piétons.

Photo : Radio-Canada

Ce plan d'action intéresse les membres de la FADOQ en Estrie qui s'inquiètent de la sécurité des aînées. Dans certaines villes, les personnes âgées comptent pour 60 % des décès survenus à la suite d'un accident de la route.

 

Le gouvernement dit de garder nos aînés actifs, mais pour les garder actifs, ça prend des programmes, ça prend des activités et ça prend un lieu sécuritaire.

Paul Legault, le président de la FADOQ - Estrie

Le conseiller municipal Rémi Demers souhaite également installer des aires de repos dans la ville pour permettre aux aînés de se reposer durant leurs déplacements.

Le plan d'action visant à réduire la vitesse dans les rues de Sherbrooke doit être adopté en 2021. 

D'après le reportage de Jean Arel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !