•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : l’École de l’Anse-au-sable ferme ses portes jusqu'au 4 novembre

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Le bâtiment de l'École de l'Anse-au-sable devant lequel se trouve deux bancs en bois.

L'École de l'Anse-au-sable fermera jusqu'au 4 novembre en raison d'une éclosion du coronavirus.

Photo : Radio-Canada / Winston Szeto

Radio-Canada

L’École de l’Anse-au-sable à Kelowna fermera ses portes jusqu’au 4 novembre, après que des élèves et du personnel ont été testés positifs à la COVID-19 et 160 autres sont en isolement.

Les parents ont appris la nouvelle dimanche dans une lettre de Michel St-Amant, le directeur général du Conseil scolaire francophone. La lettre ne précise pas la raison exacte de la fermeture, mais selon Julien Gibon, le président de l’Association des parents d’élèves, le manque de personnel empêche l’ouverture de l’école qui abrite 310 élèves de la maternelle à la 12e année.

Ce n’est pas facile d’être la première école de la Colombie-Britannique à devoir fermer ses portes en raison de la COVID-19, mais nous sommes une communauté solidaire, dit M. Gibon.

Par contre, une mère de famille dont les trois enfants fréquentent l’établissement, Brigitte Le Normand, s’inquiète de la situation : Ce qui me stress le plus, c'est que mon mari et moi travaillons de la maison. On dirait qu'il y a une attente de la part des employeurs qu'on continue de travailler même si nos enfants sont non seulement à la maison, mais qu’ils sont malades.

La lettre recommande aux parents de suivre l’état de santé de leurs enfants chaque jour.

D’après le Dr Kamran Golmohammadi de la régie de la santé de l’Intérieur, il faudra encore quelques jours avant de pouvoir confirmer le nombre exact de personnes touchées par le coronavirus, car il peut falloir jusqu’à 14 jours avant l’apparition de symptômes.

L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !