•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La FANE entend continuer de militer pour une circonscription à Chéticamp

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Un phare aux couleurs de l'Acadie avec l'écriteau Chéticamp.

Chéticamp, en Nouvelle-Écosse (archives).

Photo : Radio-Canada / Janic Tremblay

Radio-Canada

La Fédération acadienne de la Nouvelle-Écosse a déposé dimanche un rapport étoffé lors de son assemblée générale annuelle.

L’événement s’est déroulé par vidéoconférence.

On a expliqué les grandes lignes du rapport aux 28 organismes acadiens membres de la fédération.

Il a été question des grands travaux en chantier pour l’organisme, dont une contestation judiciaire pour obtenir une circonscription électorale à Chéticamp, une communauté acadienne de l’est de la province.

Après une bataille de plusieurs années, les circonscriptions acadiennes qui avaient été annexées à d’autres circonscriptions par le gouvernement de Darrell Dexter en 2012 ont été rétablies en Nouvelle-Écosse.

L’Assemblée législative a entériné les nouvelles délimitations. Aux prochaines élections générales, qui auront probablement lieu en 2021, les Acadiens auront trois circonscriptions : Argyle, Clare et Richmond.

Une carte montrant les trois anciennes circonscriptions acadiennes de la Nouvelle-Écosse.

Les trois circonscriptions acadiennes abolies en 2012 existent à nouveau.

Photo : Radio-Canada

Mais la Fédération acadienne de la Nouvelle-Écosse (FANE) n’entend pas abandonner Chéticamp et croit que la Commission de délimitation des circonscriptions électorales a négligé cette communauté du Cap-Breton, dont la population dit parfois être oubliée par les politiciens.

La FANE a rencontré trois partis politiques pour partager ses préoccupations. Elle a aussi reçu de l'appui financier du Programme de contestation judiciaire (PCJ).

Vue aérienne de l'île Georges et d'Halifax.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Vue aérienne du lieu historique national de l'Île-Georges, à Halifax (archives).

Photo : Getty Images / shaunl

Un autre dossier qui préoccupait les Acadiens depuis longtemps était celui de l’île Georges, dans le havre d’Halifax. Pour la première fois depuis des générations, ce lieu historique est devenu accessible aux visiteurs.

L’île a été un lieu d’internement de nombreux Acadiens avant la Déportation. La FANE applaudit la décision d’ouvrir ce lieu historique et elle espère travailler avec Parcs Canada sur cette île afin de faire connaître au public l’histoire acadienne.

En dépit de la pandémie, l’île Georges a suscité un fort intérêt et reçu beaucoup de visiteurs depuis son ouverture, l’été dernier.

Nouveau président du C. A.

La FANE a nommé dimanche Kenneth Deveau, le vice-recteur de l’Université Sainte-Anne, à Pointe-de-l’Église, au poste de président du Conseil d’administration pour un mandat de deux ans.

Il succède à Norbert LeBlanc.

D’après le reportage de Stéphanie Blanchet

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !