•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les motoneigistes satisfaits du projet de loi pour l'encadrement des véhicules hors route

Deux motoneigistes

Deux motoneigistes. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Nicolas Lachapelle

Radio-Canada

La communauté des motoneigistes de la région de l'Outaouais accueille favorablement le projet de loi visant à resserrer la pratique de leur sport d'hiver favori tout en assurant la sécurité de tous.

Le ministre des Transports du Québec, François Bonnardel, a déposé jeudi un projet de loi pour encadrer l'utilisation des véhicules hors route. On y propose l'obligation de détenir un permis de conduire et la formation obligatoire des guides d'excursion.

Pierre Tremblay, le vice-président de la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec et représentant pour l'Outaouais mentionne que certains des éléments étaient déjà en vigueur, mais qu'ils ont été précisés.

Il donne en exemple la vitesse dans les sentiers qui vient d'être uniformisée à 70 km/h pour toute la province alors qu'à certains endroits, il était toujours possible de se déplacer à 90 km/h.

Pierre Tremblay en entrevue devant des arbres.

Pierre Tremblay est le vice-président de la Fédération des clubs de motoneigistes et représentant de l’Outaouais.

Photo : Radio-Canada

Le projet de loi donne également un peu plus de latitudes aux 1325 agents de surveillances répartis dans la province.

[Le projet de loi] va permettre à nos agents de surveillance de pouvoir sortir en dehors du sentier pour aller intercepter ceux qui font du hors-sentier de façon illégale.

Pierre Tremblay, vice-président de la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec

Ce dernier soutient également que la formation obligatoire des guides d'expédition est nécessaire pour éviter une tragédie similaire à celle de janvier dernier ou sept motoneigistes ont perdu la vie au lac Saint-Jean.

Une motoneige à un moment donné, il y a des façons de la conduire, de l’utiliser, explique-t-il. Cette formation va donner un meilleur encadrement [...] aux personnes qui vont faire la location des motoneiges.

Le président du club de motoneige les Ours blancs de Maniwaki, Pierre Croteau en a fait la lecture et soutient qu'il s'agit d'un très bon début.

Il est particulièrement satisfait de la mesure ajustant à 16 ans l'âge légal pour conduire une motoneige en sentiers.

Je trouve ça bien, on conduit des motoneiges qui sont même plus performantes que certains véhicules automobiles.

Pierre Croteau, président du Club de motoneige Les ours blancs de Maniwaki

Si le projet de loi est adopté, seuls les détenteurs de permis pourront piloter ce genre de machine sur les sentiers enneigés de leur territoire qui englobe Gatineau, la MRC de Pontiac et celle de la Vallée-de-la-Gatineau.

M. Croteau estime que la clarification quant aux droits de passage pour les motoneigistes qui s'amusent hors sentier est un atout. Je pense que ça va entraîner le développement d’endroits spécialisés pour le hors-piste et ça va aider tout le monde, conclut-il.

Avec les informations de Jean-François Poudrier

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !