•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fort d'une majorité, John Horgan promet de collaborer avec l'opposition

« Je serai influencé par les bonnes idées, peu importe d'où elles viennent », dit le chef du Nouveau Parti démocratique.

Le premier ministre du NPD, John Horgan, avec des partisans lors de la campagne électorale.

Le premier ministre, John Horgan, promet de collaborer avec les partis d’opposition.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms

Même si son parti tient désormais les rênes du pouvoir en Colombie-Britannique, le premier ministre, John Horgan, promet de collaborer avec les partis d’opposition et de servir les intérêts de l'ensemble des communautés, quelles que soient leurs allégeances politiques.

C’est la façon dont j’ai toujours mené ma vie et la manière dont j'entends gouverner durant les quatre prochaines années, a lancé le chef du Nouveau Parti démocratique, visiblement exalté au lendemain de l’élection qui devrait lui permettre de former un gouvernement majoritaire.

Je vais travailler avec chaque député du mieux que je le peux, parce que je me rappelle combien c'était frustrant, quand j'étais membre de l'opposition, d'évoquer des idées et d'être ignoré.

Je serai influencé par les bonnes idées, peu importe d'où elles viennent.

John Horgan, premier ministre de la Colombie-Britannique
Un contenu vidéo est disponible pour cet article

Élections: victoire de John Horgan en Colombie-Britannique

Une collaboration attendue

Alors qu'il détenait la balance du pouvoir avant l'élection, le Parti vert de la Colombie-Britannique espère un esprit collaboratif à l'Assemblée législative.

Le nouveau député du Parti vert dans West Vancouver-Sea to Sky, Jeremy Valeriote, croit qu’une collaboration non partisane est la voie à suivre et se réjouit des propos de John Horgan.

Je suis content, dit-il. Nous avons démontré que le gouvernement fonctionne mieux s'il y a une coopération entre les partis. Je pense que c’est un bon début.

Montage photo des trois chefs principaux chefs des partis en lice.

Les chefs des principaux partis aux élections provinciales : Andrew Wilkinson, du Parti libéral, Sonia Furstenau, du Parti vert, et John Horgan, du Nouveau Parti démocratique de la Colombie-Britannique.

Photo : La Presse canadienne / Darryl Dyck et CBC/Mike McArthur

La formation du gouvernement devra attendre

John Horgan veut attendre le décompte final des bulletins de vote avant de former son gouvernement. Il a fait part de sa décision à la lieutenante-gouverneure, Janet Austin, dimanche.

Chaque vote compte, a-t-il rappelé.

Le chef du Parti libéral, Andrew Wilkinson, qui avait aussi souhaité attendre le dépouillement complet des bulletins postaux, a cependant concédé sa défaite dans un gazouillis dimanche soir.

La priorité, la pandémie

Entre-temps, John Horgan retourne à Victoria pour s’attaquer au travail à faire. La priorité, dit-il, demeure la gestion de la pandémie, alors que le nombre de cas de COVID-19 atteint de nouveaux records en Colombie-Britannique.

Par ailleurs, le chef libéral, Andrew Wilkinson, et la chef du Parti vert, Sonia Furstenau, ont fustigé le gouvernement pour son choix « irresponsable » de déclencher une campagne électorale en pleine pandémie.

Maintenant que les élections sont derrière nous, nous pouvons tourner de nouveau notre attention sur les besoins des gens, dit pour sa part John Horgan.

Bannière du dossier réunissant la couverture électorale.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !