•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les partis de la Saskatchewan appellent aux urnes à quelques heures des élections

Montage avec deux photos : Scott Moe d'un côté et Ryan Meili de l'autre (archives).

Les chefs des partis principaux de la province ont appelé les citoyens aux urnes.

Photo : La Presse canadienne

Radio-Canada

En cette dernière journée avant le scrutin provincial, les chefs des deux partis principaux de la Saskatchewan ont appelé les citoyens aux urnes.

En visite à Prince Albert et à North Battleford, le premier ministre sortant, Scott Moe, a appelé dimanche à voter pour les candidats de son parti en soulignant les investissements faits en santé.

Il a tenu à rappeler que son parti avait investi notamment 300 millions de dollars pour rénover l’Hôpital Victoria de Prince Albert et plus de 400 millions de dollars pour la construction de l’hôpital de North Battleford.

Également, Scott Moe a réitéré qu’il voulait que les écoles publiques, catholiques et francophones aient accès à des ressources et à des infrastructures adéquates.

On travaille fort pour s’assurer que les écoles ont les capacités et les infrastructures pour enseigner aux élèves, non seulement aujourd’hui, mais pour les 10 prochaines années, a dit Scott Moe.

Le NPD veut investir en santé et en éducation

Le chef du Nouveau Parti démocratique, Ryan Meili, était de passage à Saskatoon dimanche matin pour convaincre lui aussi les citoyens d'aller voter.

Il a promis de mettre de l’avant la population de la province en réparant les compressions faites par le parti de Scott Moe, notamment dans le secteur de la santé et de l’éducation.

Présentement, la pire chose, c’est de couper [dans le secteur de la santé et de l'éducation] en pleine crise de la santé, a dit Ryan Meili.

Le chef du NPD a promis de réduire la taille des classes de la province et d'offrir de meilleurs soins de la santé, tout en améliorant les salaires de la province et en augmentant la quantité d’emplois disponibles.

Ryan Meili sera à Prince Albert plus tard, dimanche.

Par ailleurs, la candidate pour le Parti saskatchewanais dans la circonscription de Prince Albert Northcote, Alana Ross, s’est placée en isolement préventif samedi, car elle a été en contact avec une personne déclarée positive à la COVID-19.

Il s’agit d’un bon rappel pour tous qui illustre que le virus ne distingue personne, a dit Scott Moe concernant la candidate.

Des combats revanche à Saskatoon et Regina

Selon le politologue Stephen Kenney, les élections de lundi s’annoncent excitantes pour la lutte dans certaines circonscriptions.

Il précise que ces circonscriptions, dont les résultats ont été serrés aux dernières élections, pourraient réserver des surprises.

Si on regarde de près les différents sièges, à Saskatoon et à Regina, on voit certainement des possibilités d'avancées pour les députés néo-démocrates.

Il va même à décrire la lutte dans la circonscription de Regina-University, entre Tina Beaudry-Mellor du Parti saskatchewanais et Aleana Young du NPD de « revenge », alors que la circonscription de Saskatoon Churchill-Wildwood, bastion de la députée du Parti saskatchewanais, Lisa Lambert, pourrait selon lui basculer aux mains du NPD.

En général, bien que [le chef du NPD] Ryan Meili s’adresse en général à toute la province, sa stratégie visait plutôt [ la population] des circonscriptions [de Regina et de Saskatoon] qu’il pouvait reprendre, a dit Stephen Kenney.

Élections Saskatchewan 2020

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !