•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La COVID-19 fait un mort au CHSLD Leclerc de Granby

Devanture de l'hôpital de Granby.

L'hôpital de Granby.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La COVID-19 a fait une première victime au CHSLD Leclerc, situé dans l'hôpital de Granby. Cette nouvelle perte humaine porte à 36 le nombre de personnes ayant succombé au virus dans la région.

Dans cet établissement, six résidents et sept employés ont été déclarés positifs au nouveau coronavirus.

La Haute-Yamaska demeure l'un des secteurs les plus touchés par le virus en Estrie. Dimanche 14 nouveaux cas y ont été détectés.

La direction de la santé publique indique qu'une petite éclosion est également en cours dans une entreprise du secteur industriel de Granby qui n'effectue pas de service direct avec la clientèle. Moins de cinq personnes y ont été déclarées positives à la COVID-19.

Dimanche, quelque 38 nouveaux cas de COVID-19 ont été confirmés dans la région. Parmi les nouvelles infections, 12 ont été observées à Sherbrooke. Il s’agissait de la plus importante hausse du nombre de cas enregistrée sur ce territoire depuis plusieurs jours.

Au Québec, les autorités comptent dimanche 879 nouveaux cas et 11 décès supplémentaires liés à la maladie.

Éclosion stable à la résidence du Mont

Après un premier décès lié à la COVID-19 dans son établissement, hier, la résidence du Mont de Granby conserve néanmoins un bilan stable dans les dernières 24 heures. On y dénombre toujours 28 résidents et 5 employés déclarés positifs au virus.

Les citoyens de Granby, quant à eux, ont voulu témoigner leur soutien à l'endroit des résidents et des membres du personnel de l’endroit.

Ça nous inquiète toujours de voir des nôtres qui sont malades comme ça, mais je pense que tout a été mis en place pour que ça se passe le mieux possible. Ce n'est pas facile pour personne, on est tous dans le même bateau, a indiqué une passante.

Les personnes rencontrées se sont également dites convaincues de voir l'équipe de préposés garder le contrôle de la situation

Ce n'est pas drôle. Chapeau à tous les gens qui y travaillent. Ils sont nos véritables anges gardiens, a ajouté une autre dame rencontrée.

Contactée par Radio-Canada dimanche, l’administration de l’établissement a préféré ne pas commenter le dossier.

Avec les informations de Pierrick Pichette

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !