•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le prolongement du train léger vers Barrhaven estimé à 3 G$

Un coin de rue surplombé par les rails du train léger et une de ses stations.

Une modélisation de l'une des stations du train léger sur le prolongement en direction de Barrhaven.

Photo : Ville d'Ottawa

Radio-Canada

La Ville d'Ottawa a un plan pour prolonger le train léger jusqu'à Barrhaven et enfin séparer les voies de VIA Rail du transport en commun et de la circulation. Les coûts s'élèvent toutefois à trois milliards de dollars et on ne sait pas encore d'où proviendra cet argent.

Cette version du plan exigerait également la démolition de 120 logements locatifs abordables privés pour faire place à une voie surélevée entre le Collège Algonquin et le Sportsplex de Nepean. Cela préoccupe les résidents et le conseiller de Knoxdale-Merivale.

Une évaluation environnementale présentée au comité des transports établit le tracé de 10 kilomètres de voies doubles et de 7 stations au sud de Barrhaven.

Une étude réalisée en 2018 a déjà jeté les bases de l'autre partie de l'étape 3 : une extension de 11 kilomètres vers Kanata et Stittsville estimée à 1,85 milliard de dollars.

Des ponts au-dessus des rails de VIA Rail

Une grande partie de la ligne de Barrhaven utiliserait le Transitway existant, convertirait quatre stations de transport en commun existantes et se terminerait dans le futur centre-ville de Barrhaven. Le plan comprend également trois nouveaux ponts sur la ligne VIA Rail au coût de 400 millions de dollars.

Cela éliminerait les passages à niveau de l'avenue Woodroffe, du chemin Fallowfield et du Southwest Transitway, le lieu d'une collision tragique entre un autobus d'OC Transpo et un train de VIA Rail qui a tué 6 personnes en 2013.

Une modélisation de l'avenue Woodroffe et des rails du train léger, séparés par une bordure de gazon.

Le train léger serait séparé de l'avenue Woodroffe.

Photo : Ville d'Ottawa

Le rehaussement de la sécurité à nos passages à niveau dans le cadre de cet investissement ne peut être mesuré, a écrit la conseillère du quartier Barrhaven, Jan Harder dans son commentaire sur le rapport.

Elle a qualifié l'étude environnementale de l'étape 3 d'élément clé pour amener le train léger à Barrhaven, un quartier qui connaît une croissance rapide.

Le plan comprend également un garage qui peut accueillir huit trains à deux véhicules à Highbury Park et chemin Greenbank, dans un endroit auparavant envisagé pour de futurs logements abordables.

120 maisons à perdre

Le premier segment, de la station Baseline au Sportplex de Nepean, consiste à construire des voies surélevées et trois nouvelles stations à Tallwood, Knoxdale et au centre sportif.

Selon le personnel, il serait trop coûteux, risqué et long de faire passer le train sous le niveau du sol. Non seulement les conduites d'eau et d'égouts devraient être déplacées, mais la nappe phréatique est élevée à cet endroit.

L'ajout de voies surélevées nécessiterait la démolition de 120 logements locatifs.

Les habitants de Manor Village, qui appartient maintenant à Smart Living Properties, ont lancé une pétition contre la perte de logements locatifs abordables.

La route est encore bien longue avant que les pelles ne touchent le sol, a déclaré le conseiller Keith Egli, à qui on a dit que toute construction serait dans au moins sept ou huit ans.

Ce dernier sait bien que le délai ne réconforte pas les résidents, mais assure que le personnel de la Ville est empathique et veut travailler avec des partenaires de logements privés pour donner à ces résidents des options pour déménager.

Il y a une volonté de proposer des options et nous avons du temps pour le faire, a-t-il indiqué. M. Egli soutient également que l'option souterraine ne doit pas être rejetée de si tôt.

Délais et COVID-19

On estime que le tronçon vers Nepean et les ponts ferroviaires coûteront deux milliards de dollars, alors que le tronçon sud jusqu'à Barrhaven coûterait un autre milliard de dollars.

La Ville d'Ottawa a déclaré dans le passé qu'elle avait espoir de voir les gouvernements provincial et fédéral couvrir chacun la moitié du coût de l'étape 3. Pour l'instant, il n'y a eu aucune promesse de financement.

Une carte présentant le tracé du prolongement du train léger vers Barrhaven.

Une carte présentant le tracé du prolongement du train léger vers Barrhaven.

Photo : Ville d'Ottawa

Même si la pandémie modifie les habitudes de déplacement en raison du travail à domicile, M. Egli a indiqué que la ligne vers Barrhaven permettrait à des milliers de personnes de se rendre au théâtre, au Collège Algonquin et à d'autres endroits.

Le train léger est un élément important pour faire de nous une ville plus verte dans l'ensemble.

Keith Egli, conseiller municipal pour le quartier Knoxdale-Merivale

Il ne s'agit pas nécessairement de se rendre au centre-ville, a déclaré le conseiller municipal, qui a souligné que ses homologues avaient approuvé cette semaine une stratégie pour réduire considérablement les émissions de gaz à effet de serre.

Avec les informations de Kate Porter de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !