•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux morts attribuables à la COVID-19 au Nouveau-Brunswick

Ce sont les cinquième et sixième décès liés à la pandémie.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Une main recouverte d'un gant médical bleu tient un goupillon pour prélever un échantillon dans la narine d'une personne.

Une infirmière tient le goupillon servant à prélever un échantillon pour un test de dépistage de la COVID-19, le 21 octobre 2020.

Photo : La Presse canadienne / Paul Chiasson

Radio-Canada

Deux personnes atteintes de la COVID-19 sont mortes au Nouveau-Brunswick, annonce dimanche le gouvernement provincial.

Il s’agit d’une personne dans la quarantaine de la région de Campbellton, et d’une personne âgée de 70 à 79 ans dans la région de Moncton.

Ces personnes sont décédées toutes deux en raison de problèmes de santé sous-jacents, y compris la COVID-19, précise dimanche le Cabinet du premier ministre.

Ce sont les cinquième et sixième décès en lien avec la pandémie de coronavirus au Nouveau-Brunswick.

Deux nouveaux cas, le total de cas actifs diminue

La province signale dimanche la découverte de deux nouveaux cas de COVID-19.

L’un de ces deux cas est dans la région de Campbellton, chez un individu dans la quarantaine.

L'autre personne qui a reçu un diagnostic positif est dans la vingtaine et habite la région de Fredericton. Ce cas d’infection est lié à un voyage, et non aux récentes éclosions survenues dans la province.

Il y a dimanche 65 cas actifs connus de la maladie pulmonaire au Nouveau-Brunswick, sept de moins que la veille.

La région du Restigouche, touchée par une éclosion de la maladie à coronavirus depuis le début octobre, compte dimanche 47 cas connus de COVID-19, soit trois de moins que samedi.

À Moncton, où une éclosion importante s'est déclarée plus tôt ce mois-ci, la situation continue de se résorber. On comptait dimanche 17 cas actifs, quatre de moins que la veille.

Quatre personnes atteintes de la COVID-19 étaient hospitalisées dimanche au Nouveau-Brunswick.

Le Restigouche, toujours une zone orange

La zone 5 du Nouveau-Brunswick, qui est la région de Campbellton, a été désignée zone orange par la province.

En plus des activités autorisées et interdites pour une telle zone (Nouvelle fenêtre), les responsables de santé publique ont ajouté une restriction importante : on demande aux résidents de limiter leurs contacts à leur bulle formée d’un seul ménage, plus un soignant professionnel ou un aidant naturel ou encore un membre de leur famille immédiate (parents, enfants, frères et sœurs, grands-parents).

Le port du masque est obligatoire dans les espaces publics, à l’intérieur comme à l’extérieur, dans la zone 5.

En raison du risque élevé de propagation du virus, ces directives s’appliquent aussi à Belledune, une communauté qui en temps normal n’est pas incluse dans la zone 5.

Le Nouveau-Brunswick s’est doté d’une charte de couleur pour indiquer le niveau de vigilance face au coronavirus et dicter les restrictions qui s’appliquent. Il y a quatre niveaux d’alerte (Nouvelle fenêtre). Classées de la moins grave à la plus sérieuse, ce sont les phases verte, jaune, orange et rouge. Toutes les régions du Nouveau-Brunswick, sauf la zone 5, sont en phase jaune.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.