•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Québec dépasse les 100 000 cas de COVID-19 depuis le début de la pandémie

Un homme portant un masque de protection marche dans un parc.

879 nouveaux cas de COVID-19 et 11 morts supplémentaires s'ajoutent au bilan au Québec.

Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

Radio-Canada

Le bilan quotidien des cas de contamination à la COVID-19 demeure préoccupant. Les autorités comptent dimanche 879 nouveaux cas et 11 décès supplémentaires liés à la maladie.

Selon le bilan rendu public ce matin par la santé publique du Québec, les 879 nouveaux cas recensés portent à 100 114 le nombre total de cas de COVID-19 confirmés dans la province depuis le début de la pandémie, en février.

Le nombre d’hospitalisations est passé à 551 au Québec, une hausse de 2 par rapport à samedi.

On compte 97 patients traités aux soins intensifs, soit 4 de plus que la veille.

Pour ce qui est du dépistage, on recense 25 378 prélèvements réalisés le 23 octobre pour un total de 2 966 329.

COVID-19             : ce qu'il faut savoir

Un « défi 28 jours » qui perdure?

Est-il envisageable de rouvrir certains endroits et types d'entreprises fermés par la santé publique, dans le cadre du « défi 28 jours » mis en place par le gouvernement, afin de juguler la hausse du nombre d'infections?

Selon la Dre Cécile Tremblay, microbiologiste-infectiologue au Centre hospitalier de l'Université de Montréal, il est nécessaire de mieux cibler certains secteurs avant d'aller de l'avant avec cette réouverture.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article

En voyant la stabilité du nombre de cas depuis quelques semaines, ça nous indique que la stratégie de prendre des mesures ciblées est relativement efficace [...], mais ce n'est pas efficace pour arrêter la transmission [communautaire], a-t-elle déclaré sur les ondes de RDI.

Je pense que pour pouvoir le faire, il va falloir utiliser des mesures beaucoup plus ciblées, plutôt que de recourir à des mesures plus globales; on ne voudrait pas retourner en arrière.

Dre Cécile Tremblay

Le premier ministre du Québec, François Legault, a déjà indiqué que sans vaccin contre la COVID-19, il était toujours possible qu'une troisième, voire une quatrième vague touche la province.

De son côté, la Dre Caroline Quach, professeure au département de microbiologie et d'immunologie au CHU Sainte-Justine, estime que la « pause » de 28 jours a permis de stabiliser le nombre de cas, avec une moyenne quotidienne avoisinant les 1000 nouvelles infections.

Ce que cela veut dire, c'est que nous ne pourrons pas tout arrêter après 28 jours et reprendre la vie comme elle était; il faudra quand même, je pense, maintenir des mesures. Sans nécessairement avoir à fermer des lieux, mais en se rappelant que comme individus, on minimise les contacts sociaux, et que l'on porte un masque lorsque nous sommes à l'intérieur, a-t-elle mentionné, elle aussi en entrevue à RDI.

La Dre Quach juge par ailleurs que certaines restrictions devront être maintenues, puisqu'avec 1000 cas par jour, la transmission communautaire demeure importante.

Le Québec et l'Ontario en tête de liste

À l’échelle du pays, après le Québec qui compte 100 114 cas, l’Ontario fait état de 1042 nouvelles infections pour un total de 70 373 cas depuis le début de la pandémie.

Le Canada recense 215 880 cas.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !