•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Ontario rapporte plus de 1000 nouveaux cas de COVID-19 pour la première fois

Une femme portant un masque de protection marche dans une rue du centre-ville de Toronto.

Toronto reste l'épicentre de l'épidémie avec plus de 300 nouvelles infections rapportées dimanche.

Photo : CBC/Evan Mitsui

Radio-Canada

Santé publique Ontario recense 1042 nouvelles infections, 736 nouvelles guérisons et 7 décès supplémentaires dans son bilan quotidien de samedi.

C’est la première fois que l’Ontario passe la barre des 1000 nouvelles infections, elle bat ainsi le record établi la veille de 978 nouveaux cas et enregistre donc, ce dimanche, la plus importante progression du virus en une journée jamais enregistrée depuis le début de l’épidémie.

Pour une septième journée d'affilée, la province bat également un autre record, celui du nombre de cas actifs sur son territoire, désormais au nombre de 7120.

Toronto demeure l’épicentre de l’épidémie avec 309 nouveaux cas de coronavirus, suivi des régions de Peel, York et Ottawa avec respectivement 289, 117 et 80 infections rapportées.

Les chiffres du dépistage sont par ailleurs en baisse avec moins de 38 800 tests réalisés au cours des dernières 24 heures. Le gouvernement Ford visait de dépasser la barre des 50 000 tests par jour à la mi-octobre mais n’a, pour le moment, jamais atteint cet objectif.

Le nouveau bilan fait état de 70 373 cas de COVID-19 dans la province depuis le début de l’épidémie, et de 3093 victimes de la maladie.

Comment la province réagit-elle à la hausse ?

La ministre Santé Ontario, Christine Elliott, lors d'une conférence de presse à Queen's Park.

La ministre Santé Ontario, Christine Elliott

Photo : La Presse canadienne / Frank Gunn

Selon une porte-parole de la ministre de la Santé, Christine Elliott, l'augmentation des cas peut être le résultat des rassemblements de l'Action de grâce.

Nous continuons d'exhorter tous les Ontariennes et Ontariens à collaborer et à ne pas baisser les bras en continuant de limiter les contacts étroits et à appliquer les mesures de santé publique — nous savons qu'elles fonctionnent et assurent notre sécurité, peut-on lire dans un courriel envoyé par la porte-parole à CBC News.

Cette dernière a par ailleurs indiqué que les données publiées aujourd’hui sont préoccupantes.

La porte-parole de la ministre Elliott a aussi indiqué que le ministère de la Santé continuera de suivre la situation de près dans les prochains jours.

Il faut environ deux semaines pour que les mesures de santé publique montrent leur plein impact sur les taux de transmission de COVID-19 transmission, a-t-elle précisé.

Avec des informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !