•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un possible vaccin en décembre, croit le Dr Fauci

Portant un masque rouge, le Dr Fauci témoigne devant un comité du Sénat, des documents à la main, avec des bouteilles d'eau près de lui.

Le Dr Anthony Fauci est le directeur de l'Institut national des allergies et des maladies infectieuses.

Photo : Reuters / Al Drago

Radio-Canada

L'épidémiologiste en chef de la Maison-Blanche, Anthony Fauci, croit qu’un vaccin contre la COVID-19 pourrait être disponible en décembre.

« Nous saurons si un vaccin est sûr et efficace d'ici fin novembre, début décembre », a-t-il dit à l’occasion d’une entrevue à la BBC.

L’enjeu par la suite sera la distribution de ce vaccin, selon lui. Car le nombre de doses de vaccin qui seront disponibles en décembre ne sera pas suffisant pour vacciner tout le monde. Il faudra encore attendre plusieurs mois, a-t-il dit.

C’est donc le personnel médical ainsi que les personnes les plus fragiles qui devraient bénéficier en premier du vaccin, selon l’expert.

Il faudra attendre plusieurs mois pour que la campagne de vaccination ait ensuite un réel effet.

Le médecin a ensuite exprimé ses craintes qu’une partie de la population américaine qui s’oppose aux vérités scientifiques s’oppose également au vaccin. Si nous avons un vaccin sûr et efficace, ce serait vraiment dommage, a-t-il ajouté.

Une infirmière russe vaccine un homme.

Plusieurs laboratoires testent actuellement de potentiels vaccins sur des citoyens.

Photo : afp via getty images / Natalia Kolesnikova

Actuellement, 10 vaccins développés en Europe, aux États-Unis, en Chine ou en Russie font l’objet d’essais sur des dizaines de milliers de volontaires.

Les laboratoires américains Pfizer et Moderna s'estiment même capables de demander une autorisation respective de mise sur le marché à la mi-novembre, d’après Le Parisien.

En Chine, la vaccination a même déjà commencé alors que les phases de tests cliniques ne sont pas encore terminées et qu'aucun vaccin n'a encore reçu d'approbation pour un lancement commercial.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !