•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une lune bleue brillera dans la nuit de l'Halloween

Une pleine lune orange couverte par quelques nuages.

Une pleine lune au-dessus du mont Yamaska en juillet dernier

Photo : Radio-Canada / Daniel Thomas

Un beau et rare spectacle éclairera la cueillette de bonbons cette année aux quatre coins de la planète : une lune bleue brillera dans la nuit de l’Halloween, un phénomène jamais vu depuis la Seconde Guerre mondiale.

Que ceux et celles pour qui la lune sera aussi blanche qu’à l’habitude, samedi prochain, se rassurent : ils ne souffriront pas de daltonisme.

Une lune bleue désigne non pas une couleur, mais plutôt le phénomène astronomique qui veut qu’à intervalle régulier, deux pleines lunes apparaissent au cours d’un même mois, explique Jean David, président de la Corporation d'astronomie de Val-Bélair.

Une première lune pleine a brillé la nuit du 1er octobre. Une seconde apparaîtra le 31.

2020 aura donc cette qualité : celle d’offrir 13 pleines lunes plutôt que les douze habituelles.

Les lunes bleues surviennent tous les 2 ans et demi, rappelle la NASA. Par contre, il est beaucoup plus rare que le phénomène apparaisse au cours de la nuit de l’épouvante.

La prochaine fois qu’une lune bleue se lèvera sur l’Halloween, ce sera en 2039.

La lune, à long terme, fonctionne sur un cycle de 19 ans, explique Jean David. Si on recule de 19 ans, probablement que nous trouverons une pleine lune à la même position, soit le 31 octobre.

Ce qui rend l’événement exceptionnel cette année, c’est que l'ensemble de la planète pourra admirer cette lune bleue le 31 octobre.

La lune est toujours pleine pour tout le monde, souligne Jean David, mais elle bouge. Ça prend 12 heures pour qu’elle passe d’un hémisphère à l’autre. Ça signifie sans doute qu’elle se lèvera assez tôt pour avoir le temps d’être pleine partout sur la planète au cours de la même journée.

La dernière fois que l’ensemble du globe a pu profiter d’un tel spectacle, c’était en 1944, indique la NASA.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !