•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Braquage à l'arme-jouet et course-poursuite à Saint-Joseph-de-Coleraine

Écusson de la Sûreté du Québec

La SQ a interpelé le suspect au terme d'une course-poursuite sur près d'un kilomètre.

Photo : Radio-Canada / Luc Lavigne

Un braquage et une course-poursuite ont eu lieu, samedi soir, à Saint-Joseph-de-Coleraine, une petite localité de 1700 habitants située à l'ouest de Thetford Mines, en Chaudière-Appalaches.

Un homme dans la vingtaine aurait abordé sa victime en lui demandant de lui acheter des cigarette, peu avant 21h.

Les circonstances entourant l'altercation demeurent nébuleuses, admet Béatrice d'Orsainville, relationniste de la Sûreté du Québec, mais selon les informations recueillies jusqu'à maintenant, le suspect aurait brandi ce qui avait toutes les apparences d'une arme avant de braquer sa présumée victime.

Cette dernière a alerté les policiers vers 21 h. Le suspect, pendant ce temps, avait déjà pris la fuite à bord d'un véhicule en direction d'un quartier résidentiel.

Les policiers ont rapidement retracé l'individu, mais celui-ci, voyant les gyrophares activés, aurait tenté de leur échapper.

Une course-poursuite a tenu les agents en haleine sur près d'un kilomètre. Le suspect, perdant le contrôle de son véhicule, a dû se rendre aux policiers.

Ceux-ci ont trouvé une arme-jouet à bord de l'automobile.

L'agente d'Orsainville précise qu'aux yeux de la loi, qu'une arme soit réelle ou factice, les accusations demeurent les mêmes.

Le suspect demeure en détention jusqu'à sa comparution, prévue dimanche matin. Il devrait faire face à des accusations de port d'arme dans un but dangereux, de fuite, de vol et de bris de condition.

La présumée victime, un homme dont l'âge n'a pas été précisé, il n'a subi aucune blessure dans cette mésaventure.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !